ici c'est
Accueil > societe > khady Ndiaye égorge son bébé et risque de prendre 10 ans de prison

khady Ndiaye égorge son bébé et risque de prendre 10 ans de prison

FLASHACTU.INFO-Une dame répondant au nom de Khady Ndiaye a comparu à la barre hier pour avoir tué son bébé avant de le jeter dans un dépotoir. Devant le juge, elle a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

«Des cas d’infanticides, on en voit tous les jours mais celui commis par Khady Ndiaye est un cas inédit, parce qu’elle ne s’est pas contentée de jeter le bébé, mais elle l’a délibérément égorgé et son acte est presque un assassinat». C’est par ces mots que le procureur a entamé son réquisitoire hier après avoir écouté Khady Ndiaye qui a reconnu devant le juge et devant une salle abasourdie avoir tué son bébé.

En effet, la prévenue qui est née en 1993, entretenait une relation amoureuse avec un certain Birame Ndiaye. De cette idylle, Khady Ndiaye en sortira avec une grossesse qu’elle se gardera de dire à sa patronne Aissata Camara jusqu’à son accouchement dans le salon de cette dernière le 25 février 2012. Elle prendra un couteau dans la cuisine et tranchera le cou du nouveau- né avant de le jeter dans un dépotoir au rond-point Golf à Guédiawaye . Devant la barre, Khady Ndiaye dira qu’elle avait honte et ne savait pas comment son entourage allait réagir en apprenant la nouvelle. Prenant la parole, le procureur indique que «cette infraction peut être qualifiée de meurtre avec préméditation ou même d’assassinat, parce que Khady Ndiaye ne s’est pas contentée de jeter son bébé, mais elle l’a égorgé avant de le jeter dans un dépotoir».

Pour la peine, le représentant du ministère public a requis 10 ans de travaux forcés tout en demandant au juge de tenir compte de l’aveu de la dame qui n’a jamais nié les faits. L’avocat de la prévenue a demandé au juge de tenir compte de l’âge de Khady Ndiaye qui n’avait au moment des faits que 19 ans. Devant le juge et ses deux assesseurs, il ajoute : «Le jeune garçon qui l’a engrossée lui rend visite tous les deux jours et projette de se marier avec la prévenue, ainsi donc je vous demande Monsieur le président, de tenir compte de tout cela parce que je pense que Khady Ndiaye a retenu la leçon». L’avocat de la défense a supplié le juge qui rendra son verdict le 17 octobre d’appliquer la loi avec bienveillance.

Laisser un commentaire

Top