ici c'est
Accueil > economie > RAPPORT 2015 DE L’ITIE-LE SECTEUR EXTRACTIF A GENERE 118,1 MILLIARDS FCFA

RAPPORT 2015 DE L’ITIE-LE SECTEUR EXTRACTIF A GENERE 118,1 MILLIARDS FCFA

FLASHACTU.INFO-Le rapport de l’initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) 2015 rendu public hier, renseigne que le secteur extractif du Sénégal a généré 118,1 milliards de FCFA. Le secteur minier reste le premier contributeur avec 108,2 milliards contre 9,9 milliards pour le secteur des Hydrocarbures (Pétrole et gaz). Les exportations du secteur minier en 2015 se chiffrent à 315,591 milliards.

Le secteur extractif du Sénégal a généré, pour l’année 2015, 118,1 milliards de FCFA. Le rapport de l’initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) 2015 publié hier, révèle que le secteur minier est le premier contributeur aux revenus extractifs affectés à l’Etat avec un total de 108,2 milliards FCFA soit 92 % des recettes budgétaires provenant du secteur extractif. Il faut préciser, toutefois, que le paiement exceptionnel de la société Arcelor Mittal d’un montant de 28,2 milliards FCFA en 2015 y est inclus. On note une augmentation considérable en 2015 des fonds générés par le secteur minier par rapport à l’année 2014. «Les revenus générés par le secteur minier (hors paiement de la société Arcelor Mittal) sont passés de 55,7 milliards FCFA en 2014 à 80 milliards FCFA en 2015. Cette hausse est due à l’augmentation de la production de la cimenterie Dangote et de Grande côte Operations qui exploite le zircon à Diogo combinée à un recouvrement plus important des paiements au titre de la redevance minière et des taxes d’extraction auprès de plusieurs entreprises minières», détaille-t-on dans le rapport.

Dans le secteur minier, la contribution provient essentiellement, comme en 2014, des revenus exceptionnels de Arcelor Mittal, de la collecte des flux tels que la TVA reversée aux impôts et Domaines, à la redevance minière, aux retenues à la source, les droits de Douanes, Tva douanières et taxes assimilées. Par contre, les revenus générés par le secteur des Hydrocarbures (Pétrole et gaz) restent faibles par rapport au secteur minier. Ainsi 9,9 milliards FCFA proviennent des hydrocarbures. «Les revenus générés par le secteur des hydrocarbures a connu une légère baisse passant ainsi de 11,8 milliards FCfa en 2014 à 9,9 milliards Fcfa en 2015. Cette situation s’explique notamment par la baisse du volume de production de gaz par la société Fortesa, qui a produit 35 163 N770 Nm3 de gaz en 2014 contre 22 675 044 Nm3 de gaz en 2015», indique la même source. Dans le secteur des hydrocarbures, la contribution vient essentiellement des retenues à la source sur bénéfice non commercial, les revenus issus de la commercialisation de la part de l’Etat, les retenues à la source sur salaire et la TVA reversée.

LES EXPORTATIONS DE L’OR EN 2015 ONT RAPPORTE 132,762 MILLIARDS FCFA

Ces fonds tirés du secteur extractif ne vont pas tous dans les caisses de l’Etat. Car, d’après le rapport sur les 118 milliards Fcfa, 102,5 milliards Fcfa sont allés directement dans le budget de l’Etat. Le reste des revenus est réparti entre les fonds alloués à l’UEMOA et à la CEDEAO, 3,5 milliards Fcfa le compte d’exploitation de la société nationale Petrosen 1,9 milliard, les fonds propres des organismes collecteurs et des caisses de sécurité sociale, et les dépenses sociales 1,8 milliard.

Le Sénégal est devenu un grand exportateur de minerais. Les exportations du secteur minier en 2015 se chiffrent à 315,591 milliards Fcfa. L’or qui est exploité dans le Kédougou est quasiment tout exporté en Suisse. C’est la seule destination de l’or exploité au Sénégal par Sabodala Gold. Les exportations de l’or en 2015 ont rapporté à ladite société 132,762 milliards Fcfa pour un poids de 182.282 onces. La même société a envoyé en Suisse 17.887 once d’argent pour un coût de 165 millions.

L’exportation du phosphate 38 a rapporté 895 milliards Fcfa, 25 milliards pour le zircon, 16 milliards pour ilmenite 54, et 7 milliards pour l’ilmenite 58. Il faut signaler, par ailleurs que, toute la production de gaz a été commercialisée au Sénégal pour 3,7 milliards FCFA.

Laisser un commentaire

Top