ici c'est
Accueil > politique > MERCREDI NOIR-LA POLICE EMPECHE LA MARCHE DES PARTISANS DE KH SALL A GRAND YOFF

MERCREDI NOIR-LA POLICE EMPECHE LA MARCHE DES PARTISANS DE KH SALL A GRAND YOFF

FLASHACTU.INFO-Le rassemblement dans les rues de Grand Yoff voulu par les partisans du maire de Dakar hier, mercredi 18 octobre, n’a pas eu lieu faute d’une autorisation de la Police. En lieu et place de la marche, ils se sont retrouvés au foyer des jeunes de Grand Yoff pour demander la libération de leur leader qu’ils qualifient «d’otage politique».

Le mercredi noir ou le grand rassemblement voulu par les partisans du maire de Dakar, Khalifa Sall, en prison depuis plus de sept mois, n’a pas eu lieu hier, mercredi 18 octobre. Et pour cause, la Police de Grand Yoff n’a pas autorisé la marche prévue dans les artères de ladite ville.  Une décision policière qui ne fait pas reculer les souteneurs de l’édile de la capitale qui comptent, une fois de plus, saisir l’autorité compétente pour tenir leur rassemblement. «Nous allons toujours introduire des demandes, de marche, car Grand-Yoff, est le quartier, le fief politique de Khalifa Sall», a dit le maire de la commune de Grand Yoff, Pape Madiop Diop.  Ses partisans se sont finalement retrouvés au foyer des jeunes de Grand Yoff pour réclamer la libération de leur leader. Des femmes vêtues de noir ont très tôt pris d’assaut le foyer des jeunes de ladite commune.  Khalifa Sall est un otage politique qui devra être libéré, a dit Aminata Diallo.

Concernant le combat pour la libération de Khalifa Sall, les femmes proches du maire de Dakar se retrouveront à Pikine mercredi prochain. Le maire de Khalifa Ababacar Sall, emprisonné dans le cadre de l’enquête de la gestion de la caisse d’avance de sa mairie, est mis aux arrêts et gardé à la prison de Rebeuss.  7 mois se sont écoulés depuis qu’il a été mis sous mandat de dépôt.  Ses avocats ont introduit plusieurs recours qui ont été tous rejetés par la Cour suprême.

Laisser un commentaire

Top