ici c'est
Accueil > politique > PRÉSIDENTIELLE 2019- L’UJTL RÉCUSE ALY NGOUILLE NDIAYE ET MET EN GARDE MACKY SALL

PRÉSIDENTIELLE 2019- L’UJTL RÉCUSE ALY NGOUILLE NDIAYE ET MET EN GARDE MACKY SALL

FLASHACTU.INFO-Les responsables de l’union des jeunesses travaillistes libérales (ujtl) sont dans tous leurs états. toussaint manga et ses partisans ne décolèrent pas contre le président Macky Sall qui, accusent-ils, ne cesse de remettre en cause les acquis démocratiques. les jeunes libéraux menacent d’empêcher le vote dans tous les bureaux de vote du pays si Macky Sall refuse de respecter de façon consensuelle les exigences de l’opposition.

L’Ujtl ne compte pas renoncer à son combat pour la restauration de la démocratie sénégalaise. Dans un communiqué parvenu à «L’As», les jeunes libéraux annoncent qu’ils vont empêcher le vote dans tous les bureaux de vote sur le territoire national si Macky Sall ne se plie pas aux exigences de l’opposition pour une élection libre et transparente.

En effet, Toussaint Manga et ses camarades considèrent qu’il est hors de question qu’un «ministre de l’Intérieur partisan de surcroît zélé de l’Apr» organise les élections au Sénégal. «Ce n’est pas en remplaçant Abdoulaye Daouda Diallo par Aly Ngouille Ndiaye que les choses vont changer. Le principal instigateur des fraudes électorales est haut perché au Palais de Roume et ces ministres de l’intérieur ne sont que des marionnettes qui gesticulent selon la volonté du chef», tonnent Toussaint Manga et ses camarades. Depuis l’accession de Macky Sall à la magistrature suprême en 2012, soutiennent les jeunes libéraux, « (…) le Sénégal n’est plus cette vitrine de la démocratie tant enviée et très souvent citée en exemple par les autres pays africains.

En plus, Aly Ngouille Ndiaye est plus dangereux que son prédécesseur, pour avoir osé, dans un passé récent brader les intérêts de notre pays dans le scandale Arcelor Mittal /Etat du Sénégal pour les beaux yeux de Macky Sall».

TOUSSAINT MANGA ET CIE : «IL FAUT CONSIDERER MACKY SALL COMME LE PRESIDENT DES TURCS»

Particulièrement caustiques,  Toussaint Manga et Cie demandent «la traduction du Président Macky Sall devant la Haute Cour de Justice pour haute trahison, menace à la souveraineté de l’Etat et à la cohésion nationale et pour défaut de patriotisme. Non content d’avoir bazardé honteusement notre économie au profit des multinationales étrangères, Macky Sall vient de s’exécuter pitoyablement aux ordres de Erdogan tel un esclave aux injonctions de son maitre mettant ainsi en jeu l’avenir des milliers d’enfants sénégalais avec la fermeture des écoles Yavuz Selim qui figurent parmi les meilleures écoles du pays». Ulcérés par cette affaire, les membres de l’Ujtl estiment que «si l’intérêt d’un seul Turc passe avant ceux de milliers d’enfants sénégalais, il agrée dès lors de considérer le Président Macky Sall comme le Président des Turcs et non celui des Sénégalais».

Evoquant la question relative à l’appel au dialogue du patron des apéristes, l’Ujtl note un manque de sincérité. Pour elle, Macky Sall sait pertinemment qu’on ne peut pas dialoguer dans ce pays en l’absence du candidat de la première force de l’opposition Karim Wade qui est son principal interlocuteur et en maintenant en prison un autre opposant, le maire de Dakar, Khalifa Sall. A noter que pour préparer le retour d’exil de son candidat et l’élection présidentielle de février 2019, l’Ujtl entamera une tournée nationale dans tout le Sénégal à partir de janvier 2018 afin de lui garantir une victoire éclatante en 2019.

Laisser un commentaire

Top