ici c'est
Accueil > politique > HAUSSE DE PLUS DE 10 MILLIARDS DE FCFA DU BUDGET 2018 DE L’EDUCATION NATIONALE

HAUSSE DE PLUS DE 10 MILLIARDS DE FCFA DU BUDGET 2018 DE L’EDUCATION NATIONALE

FLASHACTU.INFO-Le budget 2018 du ministère de l’Education nationale a connu une hausse de 10 milliards 252 millions 258 140 FCFA en valeur absolue, passant de 402 milliards 790 millions 138 000 FCFA en 2017 à 413 milliards 042 millions 396 140 FCFA en 2018.
Selon le rapport de la Commission de la Jeunesse, de l’Education, des Sports et des Loisirs, le budget de ce département a connu une hausse de 2,55% en valeur relative. Le document a été lu en présence du ministre de l’Education nationale ; Serigne Mbaye Thiam.
Lors de la réunion de commission, des députés ont demandé l’ »indexation de la TVA pour la faire passer progressivement de 5% à 10% ».
Ils ont aussi demandé à être édifiés sur les causes de la non application des directives de l‘Union économique et monétaire Ouest -africaine (UEMOA) qui, selon eux, imposent l’instauration du budget-programme.
Les représentants du peuple ont également plaidé pour l’augmentation du budget alloué à l’alphabétisation.
Sur ces questions, le ministre délégué en charge du Budget, Birima Mangara a expliqué aux députés que le secteur global de l’éducation a bénéficié de 2012 à 2018 d’une enveloppe de 3797 milliards 500 millions FCFA et pour le sous-secteur de l’éducation, 2610 milliards de FCFA.
Sur l’indexation de la TVA, M. Mangara a indiqué que « c’est la loi numéro 2007-07 du 12 février 2007 qui a fixé cette quotité ».
Concernant la non application de la directive de l’UEMOA, il a dit que « cela découle du contexte de surveillance multilatérale. Selon lui, « après l’évaluation en septembre 2016, aucun Etat n’était en mesure de se conformer à cette directive dont l’application a été reportée en 2019 ».
« Pour l’alphabétisation, les crédits alloués, de l’ordre de 492 millions de FCFA en 2011 sont passés à deux milliards de FCFA en 2017 », a-t-ilDakar, 9 déc (APS) – Le budget 2018 du ministère de l’Education nationale a connu une hausse de 10 milliards 252 millions 258 140 FCFA en valeur absolue, passant de 402 milliards 790 millions 138 000 FCFA en 2017 à 413 milliards 042 millions 396 140 FCFA en 2018.
Selon le rapport de la Commission de la Jeunesse, de l’Education, des Sports et des Loisirs, le budget de ce département a connu une hausse de 2,55% en valeur relative. Le document a été lu en présence du ministre de l’Education nationale ; Serigne Mbaye Thiam.
Lors de la réunion de commission, des députés ont demandé l’ »indexation de la TVA pour la faire passer progressivement de 5% à 10% ».
Ils ont aussi demandé à être édifiés sur les causes de la non application des directives de l‘Union économique et monétaire Ouest -africaine (UEMOA) qui, selon eux, imposent l’instauration du budget-programme.
Les représentants du peuple ont également plaidé pour l’augmentation du budget alloué à l’alphabétisation.
Sur ces questions, le ministre délégué en charge du Budget, Birima Mangara a expliqué aux députés que le secteur global de l’éducation a bénéficié de 2012 à 2018 d’une enveloppe de 3797 milliards 500 millions FCFA et pour le sous-secteur de l’éducation, 2610 milliards de FCFA.
Sur l’indexation de la TVA, M. Mangara a indiqué que « c’est la loi numéro 2007-07 du 12 février 2007 qui a fixé cette quotité ».
Concernant la non application de la directive de l’UEMOA, il a dit que « cela découle du contexte de surveillance multilatérale. Selon lui, « après l’évaluation en septembre 2016, aucun Etat n’était en mesure de se conformer à cette directive dont l’application a été reportée en 2019 ».
« Pour l’alphabétisation, les crédits alloués, de l’ordre de 492 millions de FCFA en 2011 sont passés à deux milliards de FCFA en 2017 », a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Top