ici c'est
Accueil > Actualité > SITUATION POLITIQUE AU SENEGAL-L’église prêche le dialogue

SITUATION POLITIQUE AU SENEGAL-L’église prêche le dialogue

FLASHACTU.INFO-L’évêque du diocèse de Thiès, monseigneur André Guèye, a invité, hier, les hommes politiques à un dialogue sincère, ouvert et inclusif.  C’était à l’occasion du centenaire de l’église de Diourbel.

 

Le dialogue politique initié par le président de la République, Macky Sall, ne laisse pas indifférentes les autorités religieuses du pays. Après le khalife général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké, et le khalife général des tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour, c’est au tour de l’évêque du diocèse de Thiès, monseigneur André Guèye, de se prononcer sur la question.  Le guide  religieux, venu prendre part à la messe du jubilé du centenaire de la paroisse Notre-Dame des Victoires de Diourbel, a profité de l’occasion pour s’adresser aux acteurs politiques. Il les a invités au culte du dialogue sincère, ouvert et inclusif.

‘’Pour dialoguer, il faut quelqu’un qui offre. Le chef de l’Etat a montré sa disponibilité  et  il y a des partis politiques qui ont répondu à son invitation. Je parle en mon nom pour que tout le monde s’ouvre à cet appel’’, a-t-il plaidé. Selon lui, on ne peut pas développer le Sénégal sans discuter, car c’est dans le dialogue que réside la paix et les prémices du développement.

Le religieux a loué la coexistence pacifique entre les musulmans et les chrétiens de la capitale du Baol. Pour lui, les cent ans d’existence de l’église Notre-Dame des Victoires témoigne l’ouverture de la communauté musulmane de Diourbel et signifie également que la foi catholique fait partie de l’identité de Diourbel. ‘’Les musulmans, et plus particulièrement les mourides, ont ouvert les portes aux premiers missionnaires et continuent à vivre aujourd’hui  en parfaite harmonie dans cette ville avec la minorité chrétienne’’, s’est-il réjoui.

Le patron du diocèse de Thiès a, par ailleurs,  précisé que la présence de l’église est une contribution au développement de Diourbel. ‘’La paroisse Notre-Dame participe à son développement avec les œuvres sociales dans l’enseignement, la santé et l’économie. Elle a ouvert des écoles privées, un dispensaire et une micro-finance’’, conclut-il.

La  célébration du centenaire de l’église de Diourbel a été présidée par le cardinal Théodore Adrien Sarr. Le ministre des Forces armées, Augustin Tine, a représenté le gouvernement à la cérémonie officielle.

Laisser un commentaire

Top