ici c'est
Accueil > politique > PS-Bounama Sall dans de sales draps

PS-Bounama Sall dans de sales draps

FLASHACTU.INFO-Malgré l’intervention de responsables du parti socialiste pour éteindre le feu, le mouvement national des jeunesses socialistes vit un malaise. Le secrétaire général dudit mouvement, le député Bounama SALL est contesté par les 14 secrétaires généraux des unions régionales pour « sa gestion solitaire» de la structure. Ousmane Tanor Dieng est saisi du problème

Le Mouvement national des jeunesses socialistes vit un malaise depuis quelque moment. A l’origine la gestion jugée solitaire du secrétaire général dudit  mouvement, le député Bounama Sall. En effet, il nous revient de sources concordantes que les secrétaires généraux des 14 unions régionales du Parti socialiste reprochent à leur leader le député Bounama Sall de piloter seul le mouvement sans associer ses camarades. La preuve, renseignent nos sources, il s’est illustré lors des dernières élections législatives par une «gestion opaque des finances».

D’après ses contempteurs, il a zappé les jeunes socialistes tout au long de la campagne. Conséquence, les jeunes ont indiqué que son rapport fait au bureau politique n’engage que sa personne. « Il était pratiquement seul avec le progressiste, Zator Mbaye et l’apériste, Thérèse Faye », accuse un des jeunes rebelles. Ses camarades l’attendaient au tournant pour lui régler ses comptes.

En effet, renseignent nos interlocuteurs, lors que le secrétaire général du mouvement des jeunesses socialistes a déposé son rapport sur la participation des jeunes de leur parti aux élections législatives ces derniers ont marqué leur désaccord. Pour eux, le rapport n’engage que Bounama Sall parce qu’ils n’ont pas été associés en aucun moment et n’ont rien reçu de lui. La réunion des jeunesses socialistes, d’avanthier, a été si houleuse qu’il a fallu l’intervention de responsables adultes pour rapprocher les positions d’autant plus que les secrétaires généraux des unions régionales ont purement et simplement exigé le départ de Mame Bounama Sall ou rien. En plus de cette liste de griefs, il lui est reproché d’avoir fait main basse sur les fonds dégagés pour les jeunes. Ces jeunes socialistes disent ignorer tout de la gestion de l’argent mis à la disposition du mouvement, notamment les 600 000 F dégagés lors du comité central et les contributions sporadiques des ministres Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye. D’ailleurs, les jeunes ont tenus deux réunions qui étaient par moment houleuses. La rencontre des jeunes socialistes de mardi dernier a tiré en longueur jusqu’à 4 heures du matin.

Révoltés, ces jeunes ont mis au parfum le secrétaire général du Parti socialiste Ousmane Tanor Dieng. Ce dernier leur a demandé de faire une requête officielle qui sera examinée par les instances. Hier, encore, il y a eu une réunion de dernière chance pour calmer le jeu. Le jeune protégé de son homonyme et argentier du Ps, Mame Bounama Sall a présenté des excuses au groupe, mais, il semble que certains contempteurs ne décolèrent pas. Joint au téléphone pour donner sa version sur ces accusations portées contre lui, Mame Bounama Sall, a promis de rappeler «L’As», mais, sans suite.

Laisser un commentaire

Top