ici c'est
Accueil > politique > Transhumance-Abdou Diouf rallie le Macky

Transhumance-Abdou Diouf rallie le Macky

FLASHACTU.INFO-L’événement aurait eu une haute portée médiatique si l’attaque de Niaguis n’avait pas bouleversé la République.

C’est pourquoi nous tenons à y revenir pour en analyser le sens politique élevé. Abdou Diouf qui se rend à Tivaouane et qui non seulement médiatise sa visite mais fait une sortie sans ambiguïté de soutien à Macky Sall.

C’est clair, le Président Diouf a rallié ainsi « le Macky » après été couvert d’égards et d’avantages pour l’actuel Chef d’Etat qui lui voue manifestement de l’estime voire de l’admiration.

Donc, c’est Macky qui a été en premier, « dioufiste ». Contrairement à ce que beaucoup pensent, Macky est certes un héritier de Wade, mais il ressemble beaucoup plus à Abdou Diouf qu’à ce dernier. Ils ont tous les deux succédés à des hommes hors pairs : Senghor et Wade.

Ils sont très liés à la France et subissent les pressions occidentales d’une façon frontale.

Ils sont froids, déterminés et revanchards. Ils ne font pas de cadeaux à leurs adversaires qu’ils écrasent sans sommations.

Ils manquent de génie et de vision mais restent républicains et déterminés à préserver les fondamentaux de l’État.
Alors, ces deux hommes ne pouvaient pas ne pas s’estimer et se donner des coups de main.

Alors, à cause de Macky, Diouf a fait ce qu’il a toujours refusé : Regarder dans le rétroviseur. Il est entré en campagne même si nous ne savons pas si c’est pour son bien ou pour le bien du Sénégal. Il veut la réélection de Macky et ne gêne pas à le dire.

Il sait alors que Touba est difficile pour son protégé et il entend au moins lui préserver Tivaouane. Car, l’Affaire Khalifa Sall et la proximité d’Idy qui veille au grain font que Tivaouane est loin d’être acquis pour Macky.
Alors, Diouf apporte son soutien. Et pourtant, tout le monde attendait qu’il réagisse dans les soubresauts qui secouent le Parti socialiste. Mais du Ps, Diouf n’en a cure. C’est cela Abdou Diouf.
Nous ne serons pas alors surpris que ce soutien s’intensifie et vise d’autres familles religieuses et d’autres secteurs de la Nation.

Quand il dit que Macky est un homme d’État, il veut simplement dire qu’il lui ressemble.

Assane Samb/Rewmi quotidien

Laisser un commentaire

Top