ici c'est
Accueil > politique > Sonko tire sur Macky et Aliou Sall

Sonko tire sur Macky et Aliou Sall

FLASHACTU.INFO-«Le dialogue de Macky Sall se résume à réunir l’opposition, inviter les journalistes, prendre tout le monde en photo et jeter à la poubelle les conclusions». Voilà le sentiment du député Ousmane Sonko sur les concertations politiques nationales initiées par le régime de Macky Sall. Invité de la radio Sud Fm, le parlementaire a indexé ainsi le chef de l’Etat à qui l’opposition « ne fait pas confiance » comme principal facteur bloquant du dialogue politique au Sénégal.

Ousmane Sonko persiste et signe. Le dialogue politique bloque du fait de la posture du chef de l’Etat. Invité de l’émission  «Janoo-bi»  sur la radio Sudfm, le député et farouche opposant du régime en place a tiré à boulets rouges sur Macky Sall et son «semblant» de concertations nationales.

Pour lui, les appels incessants du président de la République  au dialogue ne sont faits que pour amuser la galerie et faire bonne impression à l’opinion. « Il cherche, a-t-il dit en wolof,  juste à nous réunir, à ameuter la presse». Le député de poursuivre : « Ce qui l’intéresse, c’est de faire du bruit, de prendre en photo tout le monde et de passer à autre chose. Entre Macky Sall et nous, il ne peut plus y avoir un contrat de confiance car, entre ce qu’il dit et ce qu’il fait, il y a un fossé. Nous avons eu l’opportunité de nous en rendre compte avec la question de la limitation de son mandat à 5 ans, la nomination d’Aliou Sall alors qu’il avait juré de jamais prendre de décret en sa faveur».

Dans la foulée, le député  Ousmane Sonko esquissera une tentative de restructuration du dialogue déjà fort hypothétique en l’état. Pour lui, il y a nécessité d’inventer une formule. « Nous avons besoin de personnalités neutres autour de qui il y a un consensus. Il faut aussi que chaque partie accepte à l’autre son statut de membre au dialogue ». Seulement, a-t-il regretté par suite, « les conditions du dialogue ne sont pas réunies. Il (Macky Sall-ndlr) a appelé et récidivé, mais cela n’a jamais servi à quelque chose puisque les conclusions des discussions ont été jetées à la poubelle, pour l’essentiel». Ousmane Sonko conclura sur ce point en préconisant une opposition pure, dure et sans fioritures. « Il faut que nous créons un rapport de force avec lui. Ce n’est pas un homme de dialogue».   onko

Laisser un commentaire

Top