ici c'est
Accueil > politique > 9 FÉVRIER-L’opposition promet le feu à Macky Sall

9 FÉVRIER-L’opposition promet le feu à Macky Sall

FLASHACTU.INFO-En prélude à sa marche du vendredi 09 février prochain, l’Initiative pour des élections démocratiques a tenu hier une Assemblée générale pour peaufiner sa stratégie. Le mot d’ordre issu de cette rencontre est la mobilisation permanente de tous les segments de la société pour imposer à Macky Sall et à son régime un véritable rapport de forces.

 

L’Initiative pour des élections démocratiques (IED) tient à ce que sa marche du vendredi 9 février soit une réussite totale à même de contraindre le président de la République, Macky Sall, à revenir à la raison et à reconsidérer sa politique. D’ores et déjà, cette plateforme, qui regroupe 23 organisations de la société civiles et partis politiques dont le Parti démocratique sénégalais (Pds), veut se donner tous les moyens nécessaires pour arriver à ses fins. Outre sa volonté de braver toute interdiction, elle envisage de mobiliser l’ensemble des 52 communes de la région de Dakar. En Assemblée générale hier à la permanence Oumar Lamine Badji, les chefs de partis et organisations démocratiques qui composent cette plateforme ont donné le la de la mobilisation. ‘’Il faut mobiliser les Sénégalais à l’occasion de cette marche. Nous voulons des milliers de personnes dans chaque commune de la région de Dakar’’, déclare le Secrétaire général adjoint du Pds, Oumar Sarr.

Au-delà des militants et autres sympathisants des partis qui composent l’IED, Guy Marius Sagna appelle ses alliés à intéresser le citoyen lambda à la manifestation à travers des messages forts qui touchent à son quotidien. Car, estime Ibra Diouf Niokhobaye, tous les Sénégalais sont aujourd’hui mécontents du régime de Macky Sall et ont l’envie de l’exprimer. ‘’Tous les signes de la mal gouvernance d’avant l’alternance de 2000 sont aujourd’hui visibles. Nous devons assurer un succès éclatant de cette manifestation et initier une mobilisation permanente jusqu’à ce que Macky Sall se rende compte que les Sénégalais l’ont vomi’’, fulmine le responsable libéral par ailleurs Secrétaire général de la Confédération démocratique des travailleurs du Sénégal (Cdts).

A en croire le syndicaliste, tous les secteurs de la vie nationale sont aujourd’hui en ébullition. ‘’Tous les syndicats ont aujourd’hui déposé des préavis de grève. Du préscolaire au supérieur, tous les enseignants sont mécontents et sont en ordre de bataille. Si on n’arrête pas Macky Sall, il y aura année blanche, cette année’’, prévient Ibra Diouf Niokhobaye. Qui estime, de ce fait, que tous les parents d’élève doivent rester mobilisés pour faire entendre raison au président de la République. Car, relève-t-il, ‘’une année blanche se rattrape sur 10 ans’’.

Plus catégorique, le Secrétaire général de And Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads) estime que le pays va tout droit vers l’abîme. ‘’Il nous faut nous départir de Macky Sall pour sauver le Sénégal’’. Selon Mamadou Diop Decroix, ‘’les conditions objectives du départ de l’actuel président de la République sont aujourd’hui réunies’’. ‘’Macky Sall avait 65% en 2012. En 2017, c’est-à-dire 5 ans après, il s’est retrouvé avec 49% et a perdu 16 points. En 2019, il va perdre même en face d’un coq. Il ne gagnera pas quoi qu’il puisse se passer, sauf coup de force. Et dans ce cas, on ne le laissera pas faire’’, prévient-il. Avant d’appeler ses camarades à la détermination.

‘’Il nous faut faire face aux forces de l’ordre. Si nous détalons au premier coup de grenade lacrymogène, nous n’allons rien régler. Il nous faut donc de la détermination et une bonne organisation pour y arriver’’, déclare-t-il non sans inviter le Pds à régler deux préalables : jouer le rôle historique qui est le sien et régler la question de son candidat qui n’est pas présent dans le pays.

Laisser un commentaire

Top