ici c'est
Accueil > politique > L’AMBASSADEUR DES USA VANTE LE LEADERSHIP DE DAKAR

L’AMBASSADEUR DES USA VANTE LE LEADERSHIP DE DAKAR

FLASHACTU.INFO-L’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Tulinabo S. Mushingi, a salué, mardi, le leadership du Sénégal aux niveaux sous-régional, continental et international.

« Nous sommes contents du leadership du Sénégal au niveau sous-régional. Le Sénégal joue un rôle de leadership dans la région, que ce soit du côté de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), en Afrique en général », a dit le diplomate, invité de la rédaction de l’APS.

Tulinabo S. Mushingi donne en guise d’exemple la crise politique qui a prévalu en Gambie entre fin 2016 et début 2017, consécutive au refus de l’ancien président Yahya Jammeh de reconnaître les résultats de la présidentielle et de quitter le pouvoir.

« Le dernier exemple est la Gambie, où les yeux étaient braqués sur le Sénégal-même si c’était la CEDEAO- pour voir quel mouvement le Sénégal va faire et il a joué son rôle pour essayer de résoudre cette question », a rappelé M. Mushingi, qui représente son pays au Sénégal et en Guinée Bissau, depuis six mois.

En effet, l’ancien président gambien a dû céder le pouvoir au vainqueur de la présidentiel Adama Barrow, contraint qu’il était de partir sous la menace d’une intervention de troupes de la CEDEAO menées par le Sénégal.

« Au niveau international aussi, vous (Sénégal) êtes parmi les vingt premiers pays contributeurs des forces de maintien de la paix, vous jouez votre partition pour aider l’ordre mondial », a encore vanté le diplomate américain.
« Leader national, car l’on vient d’inaugurer l’aéroport Blaise Diagne […]. Peu importe les problèmes, tous les Sénégalais doivent être fiers de cet aéroport […] », a-t-il ajouté.
L’ambassadeur des Etats-Unis est aussi revenu sur l’intervention, le 21 septembre dernier, du président Macky Sall à la 72e session de l’Assemblée générale des Nations Unis, à New York, sur la crise en Birmanie, notamment sur le sort des musulmans Rohingyas.

« Votre président (Macky Sall) a parlé au niveau des Nations unies sur le problème des Rohingyas, en Birmanie, C’est un pays africain qui parle d’un pays de l’Asie, c’est encore montrer son leadership », a magnifié Tulinabo S. Mushingi, « fier du partenariat bilatéral entre le Sénégal et les USA ».

Pour lui, il s’agit d’une posture logique. « Nous devons nous inquiéter de ce qui se passe dans le monde, car ce qui se passe aujourd’hui aux USA affectent le Sénégal et vice versa », a-t-il justifié.

Laisser un commentaire

Top