ici c'est
Accueil > politique > Mamadou Ndoye charge Macky

Mamadou Ndoye charge Macky

FLASHACTU.INFO-«La monopolisation des pouvoirs par le chef de l’Etat doit cesser dans une démocratie normale dans ce pays. Il y a des ruptures de réflexions qui sont indispensables. On ne peut plus avoir un président jupitérien qui décide de tout et à la place de tout le monde et qui n’a aucun contrepouvoir en face de lui. Il faudra des institutions fortes afin de mettre un terme aux agissements «pouvoiristes» des dirigeants. Nous devons mettre en place un véritable Etat de droit qui demande non seulement la séparation des pouvoirs mais l’indépendance de ces pouvoirs. On ne peut pas avoir un président de la République, un exécutif qui dirige la justice. On ne peut pas avoir un Exécutif comme on l’a vu récemment qui dresse la liste des députés. Et on parle de séparation des pouvoirs. Nous ne pouvons plus accepter qu’il y ait la possibilité pour un président de la République de mettre qui il veut en prison. Chacun de nous est en danger. On peut vous prendre arbitrairement demain et vous mettre en prison comme c’est le cas avec Khalifa Sall. (…) Nous sommes dans un contexte marqué par la dominance de l’idéologie alimentaire. C’est cette idéologie alimentaire qui alimente les pratiques de transhumance. Et la population commence à entrer dans le jeu de la corruption et de l’argent. Les responsables politiques distribuent de l’argent pour être élus. Et lorsqu’on est élu, on partage le gâteau des ressources publiques pour pouvoir retourner à la base et redistribuer. Et cette redistribution permet d’être élu de nouveau et ce cercle continue. Nous sommes dans ce cercle vicieux au Sénégal.

Faire autrement la politique dans ce pays, est la seule façon de pouvoir espérer une émergence du Sénégal.(…) . Mais le peuple ne peut pas attendre que des dirigeants décident tous seuls à leur place. Ce n’est pas de la démocratie. Avec une citoyenneté active les politiciens ne feront plus ce qu’ils veulent, car les citoyens ne laisseront pas à aucun dirigeant prendre leur pouvoir, prendre les ressources de l’Etat, prendre la capacité de répression de l’Etat et l’utiliser à des fins personnelles ou familiales», dit-il.

Laisser un commentaire

Top