ici c'est
Accueil > societe > Violence policière-la hiérarchie s’excuse, le policier suspendu

Violence policière-la hiérarchie s’excuse, le policier suspendu

Dans la journée du 23 février, aux environs de 18h30, un motocycliste a été interpellé par un agent de police au niveau de la gare routière de Ziguinchor, pour défaut de casque. Une altercation s’en est suivie au cours de laquelle, l’agent de police a giflé l’intéressé.

Informé de cet incident, le Ministre de l’Intérieur a vivement déploré et regretté cette attitude inqualifiable. L’autorité de police a immédiatement après, fait relever l’agent concerné pour purger une sanction disciplinaire en attendant d’autres mesures qui seront prises à son encontre.

Le Ministre de l’Intérieur rappelle, qu’en toutes circonstances, le citoyen doit être traité dans le respect de ses droits.

Le Bureau des Relations Publiques de la Police Nationale

Aux dernières nouvelles le policier a été suspendu par la hiérarchie et risque la radiation.

Laisser un commentaire

Top