ici c'est
Accueil > societe > Promotion de la Liberté de la Presse en Afrique de l’Ouest-La MFWA et la CJRS s’engagent

Promotion de la Liberté de la Presse en Afrique de l’Ouest-La MFWA et la CJRS s’engagent

 

FLASHACTU.INFO-La Fondation des Médias pour l’Afrique de l’Ouest (MFWA) a démarré deux grands projets destinés au renforcement du rôle des médias dans la promotion de la transparence et la redevabilité dans la gouvernance, et l’amélioration de la liberté de presse en Afrique de l’Ouest. Les projets sont mis en œuvre au Benin, Burkina Faso, la Gambie, le Ghana, le Niger.

Pour le Sénégal, la MFWA sera en partenariat avec la Convention des Jeunes Reporters du Sénégal (CJRS) pour dérouler le projet : « Promotion de la Liberté de la Presse en Afrique de l’Ouest ». 

Au Burkina Faso, au Ghana et le Sénégal, la MFWA et la CJRS seront en partenariat avec des organes de médias influents et les institutions clés de lutte contre la corruption en vue d’améliorer la participation du public à la gouvernance dans le cadre du projet qui se tient sous le thème: Renforcement de la Participation du Public et Exigence de Redevabilité dans la Gouvernance à travers des Plateformes Effectives des Médias et de Dialogue sur la Gouvernance. 

Ce projet est destiné au renforcement de la capacité en gouvernance et des questions de reddition de compte. Sous le projet, les organes de médias bénéficieront aussi des formations pour améliorer leurs capacités dans l’investigation et le reportage sur les questions de transparence et de reddition des comptes.

“Ces projets renforceront la capacité des médias à faire le plaidoyer sur la liberté de la presse, à mieux faire le reportage sur la gouvernance et les questions de redevabilité; et aussi à les autonomiser à devenir des plateformes efficientes pour le dialogue entre les citoyens et les autorités’’ a dit Sulemana Braimah, Directeur Exécutif de la MFWA.

« Ce projet d’appui pour le développement de capacité des médias sur les questions de gouvernance, de transparence et d’exigence de compte rendu, constitue un défi majeur pour la presse sénégalaise, notamment les jeunes reporters, déclare le président de la CJRS, Pape Thioro Ndiaye.

Quelques-unes des activités sous les projets sont les mobilisations des acteurs, des opportunités de renforcement de capacités institutionnelles et autres, appui au reportage d’investigations critiques sur la corruption et les questions de redevabilité, et la création des plateformes pour des programmes dédiés aux questions de Transparence et de Redevabilité.

Les projets sont mis en œuvre avec le soutien financier du Programme du Journalisme Indépendant de l’Open Society Foundations, et de William and Flora Hewlett Foundation.

Laisser un commentaire

Top