ici c'est
Accueil > societe > PREVENTION DES RISQUES ET ACCIDENTS DU TRAVAIL-La CSS engage la bataille de la sensibilisation

PREVENTION DES RISQUES ET ACCIDENTS DU TRAVAIL-La CSS engage la bataille de la sensibilisation

FLASHACTU.INFO-Pour réduire les risques et accidents au travail, la Caisse de sécurité sociale (CSS) se ligue avec les journalistes pour mener une sensibilisation interne-externe.

 

Les accidents de travail constituent une grande préoccupation pour la caisse de sécurité sociale. Selon l’Organisation Internationale du Travail (Oit), deux personnes en meurent par minute dans le monde. Au Sénégal, les chiffres sont beaucoup plus inquiétants parce que 1 918 accidents et maladies professionnelles ont été signalés à la Caisse en 2016. Pour 2017, les chiffres ne sont pas encore disponibles. Sur ce, la Caisse de sécurité sociale (css) compte organiser un concours dédié au comité d’hygiène des entreprises sénégalaises dans la prévention des risques professionnels.

Selon la directrice de la prévention des risques professionnels, qui s’exprimait hier au cours d’une rencontre avec l’Association des journalistes en santé population et développement (Ajspd), la direction accompagne les travailleurs dans  l’intervention des risques inhérents. ‘’Plus de 250 sorties sont organisées en 2016, pour être plus près des travailleurs, en faisant des recommandations. Un travailleur doit être protégé quand il est en mission. Un suivi sur le terrain est prévu avec le soutien de l’Inspection du travail. Nous avons tous les arsenaux pour aller à l’encontre des entreprises qui ne respectent pas les mesures d’hygiène. Cette année, la sécurité sera intégrée dans l’Enseignement technique et la formation professionnelle (Etpf)’’, a expliqué Marie Diallo. L’objectif, à son avis, est de partager le maximum d’informations avec les travailleurs. En plus, a-t-elle souligné, la collaboration est très étroite avec les comités d’hygiène dans les entreprises où les membres sont formés. ‘’Le plus souvent, nous sommes reçus par les autorités de la structure, mais nous faisons notre travail de visu. La personne est la première responsable de sa sécurité. Face au danger, le travailleur a le droit de dire non. Nous travaillons de concert avec les inspections du travail pour la sécurité des travailleurs », a-t-elle soutenu.

Le chargé de la communication, Abdou Razack Ndiaye, a lancé un appel aux journalistes leur demandant de jouer leur partition en attirant l’opinion publique sur les dangers des accidents du travail. ‘’Les charges techniques de la caisse s’élèvent à 3 milliards F CFA. La Caisse a indemnisé les victimes à hauteur de 2 milliards F CFA. L’Etat dépense chaque année 4 milliards. Tout le monde est concerné par la prévention’’, a-t-il dit.  Pour ce faire, la Caisse compte signer un partenariat avec les journalistes pour mener à bien la sensibilisation. Ce qui fait dire au président de l’Ajspd, Alassane Cissé, que c’est le début d’un partenariat entre les deux structures. ‘’En tant que journalistes, nous avons beaucoup appris dans le cadre de la santé au travail. Il y a nécessité pour la Caisse de jouer des partenariats avec les entreprises privées pour aider les journalistes  en charge des questions de santé  de pouvoir parler en long et en large de la santé au travail’’, a-t-il souligné.

Pour le directeur de la Caisse, cette initiative s’inscrit dans le cadre de la non-prévention dans les entreprises où, en cas d’accident, tout le monde en souffre. ‘’Il est important de préciser qu’on ne fera pas assez de sensibilisation pour atténuer les risques. Il nous faut davantage de sécurité pour le bien-être des travailleurs et de l’entreprise, lui permettant d’être plus compétitive. Les entreprises qui ont postulé peuvent être les champions en la vulgarisation de la sensibilisation.’’

Laisser un commentaire

Top