ici c'est
Accueil > societe > Vol- 130 millions dérobés chez le khalife général des mourides

Vol- 130 millions dérobés chez le khalife général des mourides

FLASHACTU.INFO-Une histoire de vol de 130 millions de F Cfa, provenant des «adiya» des talibés établis au Burkina Faso, secoue l’entourage du khalife général des Mourides. On ne sait pas encore si une action en justice sera enclenchée par le guide comme l’avait fait son prédécesseur il y a 8 mois quand il avait subi un vol pareil.

Jusque-là, l’affaire a été gérée dans le plus grand secret. Plusieurs personnes, interrogées, refusent de commenter ce vol qui existe bel et bien et crée un gros malaise dans l’entourage du khalife général des Mourides. En effet, un vol portant sur 130 millions de francs Cfa a eu lieu au domicile du khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Cet argent est le fruit des «adiya» remis par les talibés mourides établis au Burkina Faso. Pour le moment, il est difficile de connaître si une suite judiciaire lui sera réservée. Wait and see !

En tout état de cause, ceux qui sont proches de Darou Minam avaient vu venir le vol à cause de la mise en place de nouvelles procédures dans la gestion de l’argent de la famille Mbacké. Il y a quelques semaines, un nouveau compte a été ouvert dans une banque de la place, différent des deux ouverts du temps du khalifat de Serigne Saliou Mbacké qui était alimenté par l’argent issu des contributions des talibés et autres donateurs. Dans le nouveau compte, il fallait déposer l’argent reçu en guise de «adiya» par le khalife général des Mourides chaque jour à la banque. Et le vol a été constaté au moment de l’exécution de cette tâche.

Il y a 8 mois, une histoire aussi rocambolesque avait secoué l’establishment de Touba. Cheikh Bakhoum, qui avait commis un vol de plusieurs dizaines de millions de francs Cfa chez le khalife général des Mourides, et Thierno Cheikh Loum alias Cheikhouna, ont été condamnés par le Tribunal de grande instance de Diourbel à 2 ans de prison dont un an ferme. Alors que le Parquet avait requis une peine d’emprisonnement de cinq années.

Laisser un commentaire

Top