ici c'est
Accueil > politique > Cour des comptes-Le nouveau président décline ses objectifs

Cour des comptes-Le nouveau président décline ses objectifs

FLASHACTU.INFO-Le nouveau président de la Cour des comptes, Mamadou Faye, a fait part lundi de son intention d’’augmenter la production et la qualité des rapports de cet organe de contrôle.
« Le nombre de rapports produits par la Cour va être augmenté mais aussi il faudrait qu’on augmente la qualité des rapports sans compter la production des rapports à bonne date », a-t-il dit à l’occasion de l’audience plénière solennelle de prestation de serment et d’installation.
Selon lui, « il ne sert absolument à rien d’attendre des années pour sortir des rapports qui datent de trois, quatre, cinq à six ans ».
« Le dernier recrutement de personnels magistrats de la Cour des comptes remonte à 2003. L’effectif actuel est de 21 magistrats dont neuf emplois supérieurs du siège et du parquet. Cette situation intenable empêche les vérificateurs de bien occuper le périmètre de contrôle de la Cour », a-t-il signalé.
Mamadou Faye a souligné l’ »urgence de doter la Cour de ressources humaines de qualité ». « C’est ce qui justifie, nos attentes pour des postes budgétaires qui permettront à la Cour de recruter, cette année, aussi bien des magistrats que des assistants de vérification’’, a-t-il lancé au ministre de l’Economie, des Finances et du Plan Amadou Ba venu assister à la cérémonie.
Selon le nouveau président de la cour des comptes, « naturellement, il nous faut un siège fonctionnel parce que depuis quelques années, les services de la Cour sont éclatés dans trois sites distants, situés au centre-ville à l’immeuble Fayçal, au Point E et aux Almadies ».
« Cette situation préjudiciable au bon fonctionnement de l’institution aurait dû être dépassée depuis longtemps, si l’entreprise en charge de la construction du nouveau siège avait respecté ses engagements », a-t-il fait savoir.
Il a par ailleurs ajouté qu’ »il faudrait une collaboration entre la Cour des comptes et les universités donc il essayer de faire une jonction entre la théorie et la pratique ».
En effet, a expliqué M. Faye, par son action permanente de vérification, d’information et de conseil, « la Cour des Comptes contribue, entre autres, à la sauvegarde du patrimoine public, la transparence dans la gestion des finances publiques, l’évaluation des politiques publiques et à l’obligation de rendre compte ».

Laisser un commentaire

Top