ici c'est
Accueil > societe > Tribunal correctionnel-Songué Diouf à la barre le 27 mars prochain

Tribunal correctionnel-Songué Diouf à la barre le 27 mars prochain

FLASHACTU.INFO-Le viol fait souvent l’objet d’un débat passionné au Sénégal. Le professeur de philosophie, Songdé Diouf est au devant de la scène depuis sa sortie sur le viol sur la TFM. Pour lui, c’est la femme qui pousse l’homme à la violer. À l’en croire, cette dernière, habillée d’une manière indécente, est aussi grave que la violence exercée par le violeur sur sa victime. Outrées et horrifiées par ces propos, les associations de femmes ont servi une citation directe à Khalifa Diakhaté, l’animateur de l’émission Jakarlo, Bouba Ndour et Songdé Diouf. Ainsi, ils vont comparaitre à la barre du tribunal correctionnel de Dakar le 27 mars prochain pour répondre des chefs de diffamation, d’injures publiques et d’apologie du viol. Constitué par la partie civile, Me Aboubakry Barro révèle que Songdé Diouf risque un à trois ans de prison ferme. L’avocat a ajouté que des hommes se sont constitués aussi partie civile car ils pensent que la dignité de la femme a été atteinte. Il juge que l’apologie du viol est visée car Songdé Diouf a dit : «J’assume pleinement et entièrement ce que j’ai dit à la télévision».

Laisser un commentaire

Top