ici c'est
Accueil > societe > BALLA GAYE 2 ET GRIS BORDEAUX, DOS AU MUR

BALLA GAYE 2 ET GRIS BORDEAUX, DOS AU MUR

FLASHACTU.INFO-Le vaincu lors du combat de lutte Balla Gaye 2 (école de lutte Balla Gaye)-Gris Bordeaux (écurie Fass), prévu ce samedi au Stade Léopold Sédar Senghor, risque de s’éloigner du cercle restreint des ténors de l’arène sénégalaise.
Balla Gaye 2, le fils de l’ancien lutteur des années 1970-1980, Mamadou Sakho connu sous le nom de « Double Less’’, connaît une période difficile depuis 2013.
Après avoir perdu le titre honorifique de « roi des arènes » face à Bombardier en juin 2014, le pensionnaire de l’école de lutte Balla Gaye a enchaîné une défaite face à Emeu Sène en 2015.
Du coup, plusieurs analystes et chroniqueurs de lutte ont comparé cette méforme de Balla Gaye 2 à une descente aux enfers.
Samedi, le lutteur surnommé « Lion de Guédiawaye », auteur en 23 combats disputés, de 19 victoires et 4 défaites, doit redorer son blason en signant une victoire.
Pour sa part, Gris-Bordeaux, le troisième « Tigre de Fass », après Mbaye Guèye et Moustapha Guèye, doit arrêter la saignée dans son écurie.
Le pensionnaire de la doyenne des écuries du Sénégal est dans l’impératif d’asseoir son statut de leader, sept ans après son intronisation.
Comme l’a dit récemment son entraîneur, l’ancien champion des années 1980-1990, Moustapha Guèye, « Gris Bordeaux doit vaincre ou périr ».
Le natif du quartier populeux de La Médina compte, en 20 combats, 11 victoires, 7 défaites et 2 combats sans verdict.

Laisser un commentaire

Top