ici c'est
Accueil > politique > Tripatouillage Constitutionnel: « Tous à l’assemblée nationale le 19 avril »Fpdr

Tripatouillage Constitutionnel: « Tous à l’assemblée nationale le 19 avril »Fpdr

FLASHACTU.INFO-En vertu de l’article 66 de la Constitution qui dispose que « les séances de l’Assemblée nationale sont publiques », la Conférence des leaders du FPDR invite tous les citoyens épris de justice et de démocratie à se rendre à l’Assemblée nationale le 19 avril 2018 à 8 heures, moment prévu pour la forfaiture que constitue le tripatouillage de la Constitution par une « majorité parlementaire » aussi mécanique qu’illégitime.

Le but unique de cette forfaiture est évident aux yeux de tous : empêcher les candidats de l’opposition et faciliter une « réélection » frauduleuse de Macky Sall.

Cet appel du FPDR rejoint ceux déjà lancés par le Front démocratique et social de résistance nationale et par de nombreuses autres forces politiques et citoyennes, dans le but de cimenter la résistance populaire contre le coup d’Etat constitutionnel de Macky Sall.

La Conférence des Leaders déclare que tout ordre donné aux forces de sécurité visant à  empêcher le libre accès des citoyens à l’Assemblée nationale serait une violation manifeste de l’article 66 de la Constitution et toute obéissance à un tel ordre serait par conséquent incompatible avec les missions républicaines de la police et de la gendarmerie.

Par ailleurs, la Conférence des leaders du FPDR tient à éclairer l’opinion publique sur deux mystifications grossières véhiculées par le régime de Macky Sall, dans une vaine tentative de désinformation.

  1. Aucun rapport, communiqué ou autre document ne peut être exhibé comme preuve d’une prétendue adhésion de mandataires de l’opposition au funeste projet de parrainage-disqualification concernant les partis politiques ou l’élection présidentielle. Ce recours au faux démontre à quel point le pouvoir en place est tombé en déchéance morale.

 

  1. Après avoir examiné le compte-rendu de toutes les rencontres tenues avec des médiateurs de la société civile au cours des dernières 48 heures, le FPDR constate qu’un seul et unique fait s’en dégage : Macky Sall a opposé une fin de non-recevoir à toutes les initiatives en vue d’une concertation et d’un dialogue pertinents. Et ce en refusant tout retrait ou suspension de son projet de loi. Dans ce contexte, le faux appel au dialogue qu’il a lancé depuis Lomé n’est qu’une injure de plus à l’intelligence des Sénégalais.

 

Seules la mobilisation massive et la détermination du peuple et de la jeunesse réussiront à faire échec à ces funestes projets de confiscation du pouvoir et à créer les conditions d’un dialogue inclusif permettant de garantir un processus électoral équitable et régulier, dans la paix et la concorde nationales.

Préparons-nous à une lutte de longue haleine, car Macky Sall  et ses amis persisteront dans leur entreprise visant à confisquer le droit du peuple sénégalais de choisir librement ses dirigeants.

Mais soyons sûrs que la victoire reviendra au peuple et aux forces politiques et sociales qui se tiennent à ses côtés, qu’elles que soient les agressions d’un pouvoir impopulaire, corrompu et revanchard.

Fait à Dakar le 16 avril 2018

La Conférence des Leaders

Laisser un commentaire

Top