ici c'est
Accueil > economie > BTP-Les entreprises réclament 75 milliards à l’état

BTP-Les entreprises réclament 75 milliards à l’état

FLASHACTU.INFO-Le syndicat national des travailleurs de la construction, du Bâtiment et des travaux publics (sntcbtp) tire la sonnette d’alarme par rapport aux maux qui gangrènent son secteur. Le secrétaire général du syndicat, Diaraf Alassane Ndao, renseigne que l’Etat lui doit une ardoise estimée à plus de 75 milliards Fcfa.

Le non paiement par l’Etat du Sénégal de l’ardoise de 75 milliards Fcfa a mis à genou le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (Btp). Selon le secrétaire général du Syndicat National des Travailleurs de la Construction, du Bâtiment et des Travaux Publics (Sntcbtp), Diaraf Alassane Ndao, cette dette concerne des retards de paiement datant de 2016 à 2017. Les les entreprises concernées par cette dette sont en train d’agoniser depuis longtemps. Une situation qui se manifeste par des licenciements à la pelle, des arriérés de salaires entre autres dégâts collatéraux.

Face à la presse hier, le Secrétaire général du Sntcbtp est revenu de long en large sur les dégâts entraînés par cette ardoise qui tarde à être honorée par l’Etat. «Nous sommes confrontés à l‘arrêt de plusieurs chantiers, à des retards de paiement de salaire. Certaines entreprises vont même jusqu’au 15 du mois pour payer les salaires des permanents. Plusieurs milliers de travailleurs journaliers sont licenciés. C’est le chômage technique, comme à Kaolack, au niveau du chantier Promoville… Quatre mille (4.000) travailleurs sont laissés en rade à cause de cette dette», se plaint Diaraf Alassane Ndao.

En effet, les camarades syndicalistes du BTP ne s’expliquent pas que l’Etat n’arrive pas à payer les entreprises du Btp qui ont déjà exécuté certains travaux, ce au moment où le ministre du Budget clame partout que les caisses de l’Etat sont pleines. «Comment peut-on comprendre que les caisses de l’Etat soient pleines et qu’on tarde à payer les fournisseurs et les entreprises leur?», se demande Diaraf Alassane Ndao avant de supplier les autorités étatiques : «si les caisses de l’Etat sont pleines, venez en aide aux milliers de travailleurs qui n’arrivent plus à subvenir à leurs besoins, à soigner leurs enfants et à payer le loyer parce que tout simplement, vous n’avez pas payé les entreprises». Les acteurs du Btp qui ont reçu le soutien de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (Cnts) menacent de boycotter les chantiers de l’Etat et d’arborer des brassards rouges lors d’inauguration d’infrastructures par le Président Macky Sall.

Laisser un commentaire

Top