ici c'est
Accueil > politique > Parrainage-Bamba fusille Macky Sall

Parrainage-Bamba fusille Macky Sall

FLASHACTU.INFO-Le maire de la Médina a réagi à propos du retrait du projet de loi portant révision du Code électoral en vue de l’instauration du parrainage.

«C’était une loi irréfléchie, une loi faite dans la précipitation. On sentait qu’ils étaient frileux, qu’ils n’étaient plus confiants parce que dans ce pays tout est bloqué», a raillé Bamba Fall, repris par la Rfm.

L’édile médinois de poursuivre : «Ils cherchaient un moyen de kidnapper, de voler les élections, de bloquer la candidature de citoyens qui peuvent remporter les élections. Ils viennent de se rendre compte que cela ne peut pas aboutir parce qu’à six mois des élections, on ne peut pas toucher à la Constitution, de par le protocole de la CEDEAO. Et qu’on doit avoir un consensus pour pouvoir intégrer les dispositions de ce parrainage dans le Code électoral. Ce qui n’est plus possible.»

Abordant l’objet des Vendredis rouges, Bamba Fall annonce que sa commune reste en première ligne pour la libération de maire de Dakar, qui purge une peine de 5 ans ferme pour l’affaire de la Caisse d’avance.

Il dit : «La Médina mobilisée reste déterminée et engagée pour la libération de Khalifa Sall. Dans ce pays, beaucoup de Sénégalais sont en liberté provisoire, Khalifa Sall, en tant que maire, peut en bénéficier. Au moment où la Justice aura besoin de lui, il répondra librement.»

Dans cette perspective, le maire de la Médina s’attelle à «mobiliser la caution» nécessaire. Bamba Fall n’a pas manqué de fustiger «cette course de vitesse qui tend à éliminer Khalifa Sall avant le dépôt des candidatures (pour la présidentielle de 2019)». «Pourquoi la justice va si vite et que d’autres dossiers sont là depuis des années qui ne sont pas vidés», se demande-t-il.

Rewmi.com

Laisser un commentaire

Top