ici c'est
Accueil > politique > « Malédiction du pétrole » : « Nous devons rester optimistes »

« Malédiction du pétrole » : « Nous devons rester optimistes »

FLASHACTU.INFO-Macky Sall ne voudrait plus entendre parler de «malédiction du pétrole». Présidant, ce mardi, la concertation nationale sur la gestion des recettes issues de l’exploitation du pétrole et du gaz, il a appelé à plus d’optimisme. «Je voudrais vraiment qu’on évite le terme de ‘‘malédiction du pétrole’’. Il n’y a pas de malédiction du pétrole qui tienne. Il n’y a malédiction que pour ceux qui n’ont pas pu faire bon usage des ressources que la nature leur a donné », a déclaré le chef de l’Etat. 

En effet, le président de la République de rappeler à son auditoire que dans le monde, il y a bien des pays qui sont des modèles de réussite et de gestion de leurs ressources.  Et donc, se demande-t-il, « Pourquoi devons-nous être dans le registre de la malédiction et non de bénédiction du pétrole».

A son avis, un destin plus reluisant est possible pour le Sénégal. «Si nous continuons cette discussion nationale, si nous renforçons la transparence dans la gestion de ces ressources (cela veut dire que ces ressources iront dans le développement réel du pays et au bénéfice des populations), il ne peut pas y avoir de malédiction», assure-t-il.

Cependant, le chef de l’Etat concède qu’il y a lieu de prévenir les risques. Car, explique-t-il,  les ressources gazières, pétrolières et minières créent de la convoitise. Laquelle met parfois le feu dans certains pays. «Des pays voudront semer la confusion entre les nations, parfois même financer une rébellion. On le sait. Financer des gens pour qu’ils prétendent au pouvoir suprême pour qu’après ils travaillent pour eux. Ce sont des risques, nous en sommes conscients, mais il faut aussi faire confiance au peuple sénégalais. Nous devons rester optimistes», a rassuré le chef de l’Etat.

Seneweb

Laisser un commentaire

Top