ici c'est
Accueil > economie > AMADOU BA, NOUVEAU PRÉSIDENT DU CONSEIL DES GOUVERNEURS DE LA BIDC

AMADOU BA, NOUVEAU PRÉSIDENT DU CONSEIL DES GOUVERNEURS DE LA BIDC

FLASHACTU.INFO-Le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan Amadou Ba a été désigné, vendredi à Dakar, président du conseil des gouverneurs de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) pour un mandat d’un an, a constaté l’APS.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a été porté à la tête du Conseil des gouverneurs de la BIDC à la fin de la 16ème Assemblée générale de l’institution financière.

« Les défis à relever durant mon mandat sont de taille par conséquent, je voudrais vous rassurer de ma totale disponibilité à répondre à toutes les sollicitations afin d’apporter avec vous un appui de qualité à la BIDC », a réagi Amadou Ba à sa nomination.

Le ministre sénégalais a ajouté que « cela permettra à notre institution financière d’accomplir convenablement sa noble mission de promotion du financement et des programmes et projets de développement tant nationaux que régionaux ».
« La mission primordiale de la BIDC est de contribuer à l’intégration et à l’essor économique des Etats membres de la CEDEAO qui est à une phase décisive de son parcours », a-t-il souligné.
Avant de souligner que « la BIDC a pu enregistrer un résultat positif d’un montant de 3,5 millions d’unités de compte, soit 4,91 millions de dollars ».
« La reprise de la croissance se poursuivra en Afrique de l’Ouest, passant de 2,4% en 2017 à 3,3% en 2018 », a fait savoir M. Ba qui dit faire référence à la « hausse des prix du pétrole et de l’augmentation progressive de la production de pétrole au Nigeria ».
« Le total des engagements de la Banque se chiffre au 31 décembre 2017, à 914 millions d’unités de compte, soit 1,29 milliards de dollars pour 133 projets », a fait savoir le nouveau président du Conseil des gouverneurs de la BIDC.
« Les interventions de la BIDC dans les quinze Etats membres de la CEDEAO aussi bien en faveur du secteur public que du secteur privé sont nombreuses et stratégiques », a-t-il noté.

Laisser un commentaire

Top