ici c'est
Accueil > politique > Réponse salée de Samuel Sarr à Souleymane Ndéné Ndiaye : « Le Vomisseur qui ravale ses vomissures ! »

Réponse salée de Samuel Sarr à Souleymane Ndéné Ndiaye : « Le Vomisseur qui ravale ses vomissures ! »

FLASHACTU.INFO-Un homme qui ravale ses propos après les avoir abjurées auparavant, est comme un chien qui retourne à ses vomissures. Il ne mérite aucune once de crédibilité de la part de ses concitoyens. Souleymane Ndéné NDIAYE, « l’avocat qui n’a jamais gagné de procès » a heurté la sensibilité de tous les citoyens de ce pays, en s’attaquant, sans retenue et de manière éhontée, à son bienfaiteur Me Abdoulaye Wade qui l’a sorti du néant pour faire de lui ce qu’il est aujourd’hui.

C’est cet homme abject qui , après avoir proposé la réforme du Code pénal pour punir d’une balle dans la tête tous les transhumants, qui parraine aujourd’hui la transhumance, après avoir honteusement renié ses propos en ravalant son fétide vomi. Qu’il se permette après de telles forfaitures, d’outrager le Président WADE, son fils et une personne aussi respectable et respectueuse que Samuel Ahmet SARR, ne devrait étonner personne.

Notre leader et candidat Samuel Ahmet SARR n’a fait que dire tout haut ce que les Sénégalais, dans leur écrasante majorité, disent dans les salons, les restaurants, les car «Tata», les marchés, les terrains de football etc… C’est-à-dire que Souleymane Ndéné Ndiaye aurait dû se garder d’attaquer, d’insulter Me Abdoulaye Wade et son fils Karim Wade. Il aurait dû être le premier à prendre leur défense, eux qui l’ont propulsé jusqu’au sommet, en dépit de ses carences notoires; lui qui a doublé la deuxième année, triplé la troisième année, quadruplé la quatrième année, etc.

Il est libre de transhumer à Benno Bokk Yaakar avec ses 0,001%, après ses débâcles électorales à Guinguénéo et à Kaolack où il est parti militer. Samuel SARR n’a pas tort de dire que ce sont les véritables déchets politiques du Pds qui ont rejoint le Benno de Macky Sall. Personne dans cette bande de malfrats politiques que dirige Souleymane Ndéné Ndiaye, n’a jamais gagné une élection dans sa localité même sous le magistère de Me Abdoulaye Wade.

On comprend alors pourquoi les autres transfuges du PDS, pour conserver un minimum de crédibilité, ont carrément décliné l’invitation de S. Ndéné NDIAYE hasardeuse et sans lendemains. Sans avoir l’aval de la Direction du Parti Libéralisme Social Sénégal (LSS) que dirige le Président Samuel SARR, occupé par des choses plus sérieuses concernant le devenir du Sénégal, nous membres de la Cellule de Communication de la Coalition du Candidat, avons décidé de titiller notre clavier pour apprendre aux Sénégalais ce qu’ils n’ont jamais su de ce personnage.

Dans cette affaire, Samuel SARR n’a pas pour alter ego Souleymane Ndéné NDIAYE. Non ! L’interlocuteur direct de notre Leader et Candidat s’appelle Macky Sall, Patron de l’APR. Une demande solennelle lui a été faite par l’ensemble des Responsables de ne répondre que par le mépris à ces petites gens. Donc ceux qui s’attendent à une réponse de Samuel Sarr à Ndéné NDIAYE, devront encore prendre leur mal en patience parce que jamais notre candidat ne se rabaissera à son niveau.

Dire que Samuel SARR avait soutenu la candidature de Talla Sylla en 2000, c’est ignorer l’histoire politique de notre pays. Car l’actuel Maire de Thiès n’a jamais été candidat à une élection présidentielle au Sénégal ! L’histoire retiendra qu’en 2000, c’est Samuel SARR qui logeait à l’époque à l’hôtel WARWICK à Paris, qui avait mené les négociations avec Talla Sylla, auprès de Moustapha NIASSE afin que ce dernier soutienne Me Abdoulaye Wade en cas de second tour.

Arrêté arbitrairement dans l’affaire Me Babacar Sèye puis relaxé et blanchi par un non-lieu sans aucune charge, Samuel SARR avait comme avocat Me Jacques VERGES, Fermini CHAMPINI du Barreau de Paris associés au Sénégal avec Me Madické NIANG. Alors, si l’incompétent avocat Me Souleymane Ndéné NDIAYE avait eu la charge de la défense de Samuel SARR, c’est sûr que ce dernier serait encore en prison jusqu’au moment où vous lisez ces lignes.

Car Me Ndéné NDIAYE est un looser, un éternel perdant. N’est-il pas l’artisan de la défaite de Me Abdoulaye Wade en 2012 ? Même devant l’évidence, il échoue. L’histoire politique sénégalaise retiendra qu’aux lendemains du 27 Juin 2011, c’est-à dire, 04 jours après les événements du 23 Juin 2011, notre pays avait connu des émeutes de l’électricité. C’est ce jour-là que Me Robert BOURGI (l’agent infiltré de Macky Sall) avait déclaré que Karim WADE avait sollicité l’intervention de l’Armée française pour le sauver. Ce qui était totalement faux. Peu de nos compatriotes étaient au courant d’un projet d’assassinat contre Karim WADE cette nuit du 27 Juin 2011. Les Services de renseignements avaient pourtant alerté. Et ils voulaient éliminer physiquement Karim WADE et faire porter le chapeau à l’Opposition d’alors.

Des membres de l’Opposition qui étaient au courant du projet d’attaque du cortège de Karim WADE, ont vite informé certains libéraux. Cette nuit-là, le fis de WADE visitait les centrales de la SENELEC en compagnie d’une équipe de la RTS. Et les comploteurs voulaient attaquer son cortège à son retour. Un haut responsable du Ps avait appelé un membre de l’ANOCI pour l’informer. Ce complot a été éventré. Dieu merci !

Les auteurs de cette tentative punissable sont ceux qui voulaient que Karim quitte le Gouvernement pour mieux isoler son père et le neutraliser. Qui avait demandé à Me Wade de limoger Karim WADE ? Pourquoi Karim le dérangeait autant ? Tout était ficelé pour que Seydou DIOUF, l’actuel Président de la Commission des Lois de l’Assemblée Nationale remplace Karim Wade au Ministère de l’Energie.

Le décret était presque pris. Vous n’êtes au bout de vos surprises ! Le président Samuel SARR est accusé par Souleymane Ndéné Ndiaye dans une affaire de fuel.

C’est quand même grave parce qu’on se rend compte qu’étant ancien premier Ministre, le Monsieur confond fuel et brut. Cette affaire concerne le brut. Dans ce dossier, ITOC de Baba NDAO a été injustement accusée d’avoir importé du mauvais brut. C’est qui était faux. D’ailleurs, ITOC avait porté cette affaire devant le Tribunal arbitral de Paris suite à une plainte contre l’Etat du Sénégal, qui est en passe de perdre le procès.

Ceux qui sont au cœur des affaires comprennent pourquoi aujourd’hui Macky Sall rend bien l’ascenseur à Souleymane Ndéné NDIAYE. C’est simple; il s’est trouvé que lorsqu’il était Premier Ministre de Me Abdoulaye WADE, Ndéné NDIAYE était un agent double. Il rendait compte directement à Macky SALL. Il lui livrait des informations sur le président de la République Me Abdoulaye WADE, sur Karim WADE et sur le Pds. C’est au second tour que le président WADE a compris son double jeu et l’a fait remplacer par Mamour CISSE.

En pleine campagne, Me Wade avait demandé à Ndéné de retourner à sa base. Savez-vous que lors du Mondial en Russie, lorsque le président Macky SALL quittait son hôtel, il avait donné la clé de sa suite à Souleymane Ndéné NDIAYE pour qu’il termine le séjour. Voilà une autre forme d’enrichissement illicite sur fonds de deniers de l’Etat dilapidés sans vergogne. En vertu de quoi, le Président de la République devrait-il faire héberger ce transhumant aux frais des contribuables ? Des copains, si coquins soient-ils, ont-ils le droit de confondre leur chambre d’étudiants à la Suite présidentielle ?

Vous serez surpris d’apprendre que, même en jouant un double jeu entre les deux candidats Me WADE et Macky, Ndéné Ndiaye étaient de ceux qui ne voulaient pas que WADE appelle le vainqueur (MACKY) pour le féliciter.

Mais républicain dans le sang, démocrate dans l’âme, amoureux du Sénégal et de l’Afrique, Me Abdoulaye WADE, Père de la Démocratie sénégalaise, prendra son téléphone pour appeler Macky Sall et le féliciter. Un bel exemple que Macky SALL devrait perpétrer le 24 Février 2019 lorsqu’il sera déclaré vaincu… Ceci n’est qu’un premier jet d’une série de réponses contre Souleymane Ndéné NDIAYE. Quant au président Samuel, nous l’encourageons à poursuivre son travail pour l’édition d’un «Sénégal Nouveau ».

Cellule de Communication de la Coalition « mouvement 2019 SOPI Sénégal »

Laisser un commentaire

Top