ici c'est
Accueil > societe > DIASS-Escroquerie fonciere le dg de Mhl Holding déféré

DIASS-Escroquerie fonciere le dg de Mhl Holding déféré

FLASHACTU.INFO-Libération révèle que le promoteur immobilier Mouhamadou Mouctar Diagne, directeur général de Mhl holding, a été arrêté par la Division des investigations criminelles (DIC) dans le cadre d’une rocambolesque escroquerie foncière à Diass. Le maire, Aliou Cissé, a d’ailleurs été entendu dans le cadre de l’enquête notamment sur 130 délibérations…vierges délivrées au promoteur qui a roulé dans la farine 338 travailleurs de AHS qui ont versé, au minimum, 100 millions de FCfa.

Selon nos informations, le célèbre promoteur immobilier Mouhamadou Mouctar Diagne est dans de sales draps. Interrogé à plusieurs reprises par la Division des investigations criminelles (DIC), le directeur général de Mhl Holding, logée à Ngor, a été déféré au parquet hier dans le cadre d’une rocambolesque affaire d’escroquerie foncière à Diass.
L’enquête a révélé des pratiques mafieuses inédites qui renseignent sur la prédation foncière en cours dans cette zone.
Courant 2016, M. Diagne avait convaincu la coopérative d’habitat des travailleurs d’AHS, qui regroupe 338 personnes, de leur trouver des terrains à Diass en leur faisant miroiter, vidéo projecteur à l’appui, un site de plusieurs hectares. Depuis lors, la coopérative lui aura versé, au moins, 100 millions de FCfa. Trois ans après, elle a saisi la Justice. L’enquête menée par la DIC a révélé des faits extrêmement graves qui ont d’ailleurs conduit à l’interrogatoire du maire de Diass, Aliou Samba Ciss, ainsi que plusieurs de ses proches collaborateurs.
Des sources autorisées renseignent qu’en attendant les parcelles, Mouhamadou Mouctar Diagne avait remis 130…délibérations vierges, portant entête de la municipalité, à la coopérative. Comment a-t-il pu obtenir frauduleusement ces documents, qui plus, vierges ?
Interrogé à la DIC, le maire de Diass a juré qu’il n’a jamais délivré ces délibérations. Non sans assurer que le site « promis » par Mouhamadou Mouctar Diagne à la coopérative d’AHS était dans l’emprise de l’aéroport et que, par conséquent, l’Etat y a interdit tout lotissement. En clair, il a assuré n’être mêlé ni de prés ni de loin à cette affaire.
Le plus grave est que les investigations des enquêteurs ont attesté que ces délibérations ont été remises à Mouhamadou Mouctar Diagne par un proche parent du maire qui est activement recherché. Face aux limiers, Mouhamadou Mouctar Diagne a finalement avoué avoir…acheté ces délibérations vierges à 6 millions de FCfa.
Deux autres « promoteurs » ayant eu à jouer les intermédiaires dans cette affaire sont aussi tombés. Nous y reviendrons amplement d’autant que ce dossier est parti pour faire beaucoup de dégâts.

Laisser un commentaire

Top