ici c'est
Accueil > politique > ACHAT DE CONSCIENCE : Le Mouvement «Arc En Ciel» Met En Garde Macky

ACHAT DE CONSCIENCE : Le Mouvement «Arc En Ciel» Met En Garde Macky

FLASHACTU.INFO-La campagne pour la collecte des parrainages bat son plein. Et tous les moyens sont bons pour les

militants des candidats à la candidature présidentielle pour recueillir le maximum de signatures à leurs
leaders. Devant ce fait, des informations font état de militants de Benno Bokk Yaakaar qui font dans l’achat
de conscience. Ainsi les membres du Mouvement «Arc en ciel» qui se sont réunis, hier, sous la présidence
de Sheikh Mamadou Dieng, ont déploré ces manœuvres qui n’honorent pas le candidat sortant pour la
joute électorale prévue le 24 février 2019. «Abordant tout d’abord la situation politique du pays, le
Mouvement ‘Arc en ciel’ s’est félicité du rythme d’enregistrement de ses parrainages, notamment dans la
commune et dans le Département de Thiès». Cependant, ‘Arc en ciel ‘ «met en garde les souteneurs du
candidat Macky Sall contre les opérations d’achat de conscience actuellement en cours partout à travers le
pays», avertissent Sheikh Mamadou Dieng et ses camarades.
S’agissant toujours de la situation politique nationale, Arc en ciel est revenu sur la marche réprimée de
l’opposition, caractérisée par les arrestations musclées d’une dizaine de leaders. Devant ces faits, ce
mouvement politique se dit «préoccupé de l’état très abimé de la démocratie à la veille de l’élection
présidentielle». A cet égard d’ailleurs, les membres de Arc en ciel dénoncent avec vigueur «les
interdictions de manifestation érigées en règle ainsi que la répression brutale et aveugle» qui s’est abattue
sur les leaders de l’opposition. «En effet, ce sont des députés en fonction, d’anciens ministres et autres
dignitaires politiques qui ont été gazés, rudoyés et jetés dans les cellules de la Police». Pour Arc en ciel, ce
qui s’est passé ce jour «est indigne d’une démocratie majeure qui n’exige que de la transparence et de la
régularité lors du prochain scrutin». En outre, le mouvement Arc en ciel demande à l’opposition de rester
ferme sur la question du fichier électoral, ainsi que sur la récusation du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille
Ndiaye et son remplacement par une personnalité neutre, chargée d’organiser les prochaines élections.
Pour les membres de Arc en ciel, il faut faire reculer Macky Sall par tous les moyens !
Par ailleurs, Sheikh Mamadou Dieng et Cie s’inquiètent et condamnent la volonté du président Macky Sall
de faire restreindre le fonctionnement normal des réseaux sociaux devenus de véritables médias sociaux.
Ils soulignent que les récentes déclarations du nouveau Directeur de la Police nationale et de Babacar
Diagne, nouveau responsable du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), montrent une
volonté manifeste de mettre sous coupe réglée un outil essentiel de la communication de masse, fondée
essentiellement sur le principe de la liberté. Les membres du mouvement Arc en ciel pensent que tous les
démocrates et les hommes de bonne volonté s’opposeront à ce projet «machiavélique et qui va encore
ridiculiser notre pays à la face du monde des libertés».


Laisser un commentaire

Top