ici c'est
Accueil > politique > PARRAINAGE-Macky Sall nomme des délégués régionaux

PARRAINAGE-Macky Sall nomme des délégués régionaux

FLASHACTU.INFO-Pour mener à bien la collecte des signatures en vue de l’élection présidentielle de 2024, Macky Sall s’est appuyé sur quelques apparatchiks triés sur le volet. Ce savant casting lui permet de contourner les querelles de leadership qui minent l’Apr, mais aussi de se donner une idée sur la dream team qui va mener sa campagne présidentielle

Ils sont les yeux et les oreilles de Macky Sall. Ce sont les délégués régionaux désignés par Macky Sall, lui-même dans chaque région pour les besoins du parrainage. Ainsi, on peut dire que le candidat de Benno Bokk Yakaar, après avoir nommé l’ex Premier ministre, Aminata Touré à la tête du Pôle parrainage, a choisi ses relais dans les 14 régions pour mener à bien les opérations du parrainage citoyen. Il n’y a pas de grande surprise dans la mesure où les heureux élus ont plus ou moins un ancrage local dans leur région d’origine ou bénéficie d’une légitimité conférée par un décret.

C’est le cas de Sidiki Kaba, désigné délégué régional Benno Bokk Yakaar à Tambacounda. Pendant ce temps, le Premier ministre, Mohammad Boun Abdallah Dionne va au charbon à Fatick qui est en même temps sa région d’origine puisqu’il est originaire du département de Gossas. Fatick, c’est surtout la ville natale et le fief politique de Macky Sall.

A quelques kilomètres delà, en l’occurrence à Kaolack, malgré l’émergence de leaders de l’Apr qui ont détrôné le Ps et l’Afp, Macky Sall a renouvelé sa confiance à un natif de la région. Il s’agit du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse. Il lui revient en tant que leader politique originaire de Keur Madiabel, dans le département de Nioro de conduire les opérations de parrainage. C’est sans surprise qu’à Thiès, le chef de l’Etat a jeté son dévolu sur le président du Haut Conseil des collectivités territoriales, Ousmane Tanor Dieng. Le patron des socialistes, par ailleurs, maire de Nguéniène, a sa base affective dans le département de Mbour. Un autre allié du président de la République qui va au front pour la collecte des signatures, c’est Robert Sagna à Ziguinchor.

L’ancien baron socialiste connaît bien sa localité, mais avec lui le président fait une pierre deux coups. En choisissant Robert Sagna, il tue dans l’œuf les rivalités entre Apéristes de Ziguinchor d’une part et d’autre part, il tire profit du leadership de l’ancien ministre de Diouf. Un ministre socialiste mis en selle par Macky Sall pour coordonner le Pôle régional parrainage à Louga, c’est Aminata Mbengue Ndiaye. Le ministre de l’Elevage a l’avantage de faire l’unanimité dans une localité où l’Apr est minée par des rivalités entre leaders locaux : Moustapha Diop et Mamour Diallo.

A Kédougou, une personnalité consensuelle qui transcende les partis a été choisie pour conduire les opérations de parrainage. Il s’agit de la Conseillère économique sociale et environnementale, Aya Ndiaye qui devrait piloter le Pôle régional. Pour la région de Diourbel, c’est la présidente du Conseil économique social et environnemental qui est pressentie pour coordonner la collecte des signatures pour le candidat de la mouvance présidentielle.

A Dakar, le président de la République a réitéré sa confiance au ministre de l’Economie et des finances, Amadou Ba pour conduire le parrainage. On se souvient qu’il avait conduit la liste victorieuse de Benno Bokk Yakaar lors des dernières élections législatives. Autant dire que le choix porté sur Amadou Ba est certes logique, mais les partisans de Diouf Sarr ont du mal à avaler cette pilule amère. Pour les autres régions, les choix de Macky Sall ont porté sur le ministre Abdoulaye Diop à Sédhiou, Abdoulaye Bibi Baldé à Kolda, Mansour Faye à Saint Louis. A Matam, le chef de l’Etat a porté son choix sur le ministre Mamadou Talla évitant ainsi un clash entre Daouda Dia (Kanel) , Farba Ngom (Matam) et Aliou Demborou Sow (Ranérou).

Pour la région de Kaffrine, Abdoulaye Sow est pressenti même si ce dernier dit n’avoir pas été informé. De prime abord, il s’agit d’une équipe de campagne chargée de coordonner la collecte et d’assurer l’animation au niveau de la base. A la fin, les délégués régionaux vont déposer les fiches au niveau du Pôle parrainage que pilote Aminata Touré. Ce casting risque de susciter des grincements de dents dans certaines localités, notamment à Kolda ou Bibi Baldé est fortement contesté. Tout comme à Tambacounda où les responsables de Goudiry, Djimo Souaré, celui de Bakel Ibrahima Sall et celui de Koumpentoum Oumar Sy contestent le leadership de Me Sidiki Kaba. Déjà, certains ont déposé leurs premiers lots directement auprès de Abdou Aziz Mbaye. Pourtant, il s’agit d’une disposition légale à respecter par tous les candidats puisque la loi leur fait obligation de désigner un délégué régional, un coordonnateur départemental et un coordonnateur communal pour la collecte des signatures.

Laisser un commentaire

Top