ici c'est
Accueil > politique > PRÉSIDENTIELLES 2019- Les partisans de Khalifa Sall maintiennent le cap

PRÉSIDENTIELLES 2019- Les partisans de Khalifa Sall maintiennent le cap

FLASHACTU.INFO-Tout Grand Yoff était sorti hier pour rendre hommage à un des fils de ce quartier, Khalifa Sall. Sous l’initiative de Wa Banc Jaxlé, les leaders et proches de l’ancien maire ont tous répondu à cet appel. Cheikh Guèye, Bamba Fall et Idrissa Diallo ont profité de l’occasion pour parler du parrainage et de la candidature de Khalifa Sall.

C’est connu de tout le monde. Le quartier Grand Yoff est le fief politique de l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall récemment révoqué de ses fonctions de maire par décret présidentiel. Pourtant, dans cette populeuse localité, l’engouement reste le même. Et hier, les fils de ce quartier ont encore montré leur attachement à Khalifa Sall. Si pendant longtemps ce sont les deux leaders qui organisaient les meetings, dimanche c’était autour de Wa banc Jaxlé de rendre hommage à un des leurs. Cette rencontre a enregistré la présence de presque tous les responsables et proches du candidat Khalifa Sall. Pour le maire Cheikh Guèye, les jeunes doivent être au devant du combat. Citant Frantz Fanon qui disait que «chaque génération a sa mission à jouer», il a demandé à cette frange de la population, notamment les souteneurs de Khalifa Sall de lutter contre la corruption, l’injuste, le mensonge et de prôner la vérité. «Nous devons rester debout et lutter pour la victoire de notre leader», a dit le maire de Dieuppeul.

A propos de la succession de l’édile de la capitale, M. Guèye a demandé à ses camarades de ne pas répondre à ceux qui parlent d’héritage de Khalifa Sall. Selon lui, ce dernier reste leur maire et personne ne peut prendre sa place. «Il ne faut pas écouter ces gens qui ne disent que ce qui les intéresse», lance-t-il. Même s’il n’a pas nommé la personne qui serait citée dans cette affaire de succession, il a tenu à taquiner les Ndiobène faisant allusion à ceux qui portent le nom Diop. Les partisans de Khalifa Sall n’ont pas manqué de parler du parrainage. Et c’est le maire de Dalifort qui a évoqué ce sujet.

Idrissa Diallo a informé le public venu nombreux que la collecte de signatures se passe bien. «A Dakar comme dans les régions, le travail de collecte se déroule très bien», a lancé Idrissa Diallo. S’agissant de la présidentielle, le maire de Dalifort estime que personne n’a le droit d’invalider la candidature de leur leader. «Khalifa Sall doit être candidat à la présidentielle de février 2019», tonne-t-il. Bamba Fall abonde dans le même sens et souligne Khalifa Sall sera de la compétition. «Nous aurons le nombre de parrains nécessaires pour notre candidat», clame le maire de Médina.

Laisser un commentaire

Top