ici c'est
Accueil > societe > YEUMBEUL-Kb poignarde mortellement son ami Pape Sow

YEUMBEUL-Kb poignarde mortellement son ami Pape Sow

FLASHACTU.INFO-Encore un meurtre qui plonge la banlieue dans une psychose totale. Le jeune Khadim Bitèye, âgé de 15 ans, a poignardé mortellement son ami Pape Sow au cours d’une bagarre durant un jeu de baby-foot au quartier Asecna de Yeumbeul Nord. D’après une personne proche du dossier, c’est une erreur d’arbitrage au cours d’une partie de jeu baby-foot qui est à l’origine de la bagarre. La bataille éclate entre les deux jeunes qui se sont envoyés des coups de poings. Les autres enfants qui avaient pris part au jeu comme spectateur les séparent.

Et le jeu a repris, avec des cris des enfants mêlés aux bruits de bottes des joueurs en fer du baby-foot; on chahute ça et là sur un tir mal fait. Personne ne doutait des intentions du mis en cause, Khadim Bitèye, qui a pris congé de ses amis pour rentrer dans la maison, car le baby-foot appartient à sa maman et est posté devant leur domicile. Il en ressort armé d’un couteau de cuisine (de sa maman) qu’il planta dans la poitrine de son ami Pape Sow, qui n’a, à aucun moment, soupçonné que son bourreau allait revenir pour lui ôter la vie. Le couteau atteint la région du cœur, la victime s’affale et baigne dans une mare de sang. Il rendra l’âme au cours de son évacuation à l’hôpital.

Conscient de son forfait, le jeune «assassin», âgé à peine de 14 ans, se fond dans la nature. Informé du drame, le commissaire Diouf du Commissariat de Yeumbeul lance ses hommes à ses trousses. D’après la source, le meurtrier qui est allé se refugier au marché Ndiaréme de Guédiawaye, a été appréhendé par la patrouille de la police, allongé sur le banc public, après avoir longtemps erré dans les rues sans destination. Il est en garde à vue au Commissariat de Yeumbeul et le corps sans vie de la victime est déposé à l’hôpital. Un énième meurtre en moyen d’une semaine qui plonge la banlieue dans une psychose, après ceux du colonel Cheikhou Sakho des Douanes et de Mme Sonko Mariama Sagna de PASTEF le week-end dernier.

Laisser un commentaire

Top