ici c'est
Accueil > societe > INSECURITE La gendarmerie ratisse la banlieue

INSECURITE La gendarmerie ratisse la banlieue

FLASHACTU.INFO-Alors que le sentiment d’insécurité prend de l’ampleur dans la capitale, notamment sa banlieue, après les meurtres de la Mariama Sagna de Pastef et du douanier Cheikhou Sakho, les autorités ont décidé de réagir vigoureusement. Ainsi, après 48 heures d’opérations en fin de semaine dernière, la maréchaussée a interpellé 224 personnes. La plupart de ces individus sont sous le coup d’un défaut d’identification. Les autres devront s’expliquer pour des infractions diverses comme la détention de chanvre indien, ivresse publique et manifeste, conduite de véhicule sans permis.

En outre, 10 voitures ont été également immobilisées et mises en fourrière, soit pour défaut de visite technique, soit pour vitres teintées sans autorisation administrative. Pour cette opération, le lieutenant-colonel Abdoulaye Diagne, Commandant de la Légion-Ouest, a promis de poursuivre ces opérations jusqu’à nouvel ordre. La gendarmerie nationale a procédé à cette série d’opérations de sécurisation jeudi et vendredi derniers dans les secteurs de Mbao, Keur Massar, Sangalkam et Diamniadio.

L’objectif de cet exercice, selon nos informations, consistait à installer ‘‘la peur du côté des délinquants, après le sentiment d’insécurité qui préoccupe les populations’’. Le Haut-Commandement de la gendarmerie nationale n’a pas lésiné sur les moyens, pour réussir cette sortie. Pour preuve, l’on nous signale que 4 escadrons mobiles, 3 de la Légion de gendarmerie d’intervention de Mbao, un de l’Escadron de sécurité et d’intervention de Dakar renforcés par le Groupe d’intervention de la gendarmerie (Gign) et le cynogroupe ont été déployés sur le terrain. A cela s’ajoute une trentaine de moyens roulants.

Laisser un commentaire

Top