ici c'est
Accueil > politique > Alliance de feu Wade-Sonko

Alliance de feu Wade-Sonko

FLASHACTU.INFO-Ousmane Sonko gagnerait beaucoup du soutien de Wade. Le leader de Pastef bénéficierait des précieux conseils du Pape du Sopi, véritable bête politique, en cas d’invalidation de Karim. Et, il est possible que Wade batte campagne pour le compte du candidat de Pastef.

En cas d’invalidation de la candidature de Karim Wade, ce qui se dessine de plus en plus depuis sa radiation sur les listes électorales par les services du ministère de l’Intérieur, synonyme d’invalidation de sa candidature, Abdoulaye Wade pourrait soutenir le candidat Ousmane Sonko. Et dans ce cas, si ce soutien se matérialise, le leader de Pastef obtiendrait un appui de taille. Ousmane Sonko gagnerait beaucoup du soutien du Pape du Sopi. En effet, Ousmane Sonko va ajouter à sa jeunesse, sa fougue, sa hargne et sa virginité politique, l’expérience d’un Wade nonagénaire, mais véritable bête politique, qui a l’expérience politique dans l’Adn et qui a donné du fil à retordre à tous ses prédécesseurs au Palais de la République.

Le leader de Pastef bénéficierait des précieux conseils du Pape du Sopi. Mais en plus des conseils, il est fort probable que Wade lui-même s’investisse physiquement dans la campagne pour le compte du candidat de Pastef. Abdoulaye Wade pourrait ainsi descendre sur le terrain, battre campagne et sillonner le pays avec lui, comme il l’a fait lors des dernières élections législatives.

En effet, alors qu’il savait qu’il n’allait pas siéger à l’Assemblée nationale, Abdoulaye Wade a battu campagne pour le compte de la coalition gagnante Wattu Senegaal, composée du Pds et ses alliés d’Aj, de Bokk Gis Gis et du mouvement Tekki. Ce qui a permis à cette coalition d’arriver en deuxième position derrière la coalition présidentielle et d’engranger ainsi 19 députés. Après ce scrutin, Wade a avoué que sans sa participation active à cette élection, sa coalition n’aurait pas obtenu plus de dix députés. Ousmane Sonko a été élu député avec une petite coalition composée essentiellement de son parti Pastef et de YoonuAskanwi. Mais avec le soutien du Pape du Sopi, il aura derrière lui la toute puissance de l’appareil du premier parti d’opposition au Sénégal.

Avec Wade et avec l’appareil du Sopi, le leader de Pastef va remporter avant même son déroulement le scrutin dans les fiefs des libéraux, principalement le département de Mbacké, chasse gardé du Pds depuis toujours et deuxième bassin électoral après Dakar. En plus du département de Mbacké, Ousmane Sonko ferait également un bon résultat à Dakar. Car la coalition gagnante Wattu Senegaal est arrivée troisième dans la capitale, avec plus de 55 mille voix. Il faut dire que le leader de Pastef drague Wade. Sonko révèle qu’il doit le rencontrer les jours à venir. Dans son livre, il a rappelé les ambitions panafricanistes. Mais rien n’est encore acquis, Wade et le Pds s’accrochent toujours à la candidature de Karim Wade. Mieux, les libéraux ont entamé, depuis mardi,  la  seconde tournée nationale dans le cadre des opérations de collecte des parrainages pour l’élection présidentielle de 2019.

Laisser un commentaire

Top