ici c'est
Accueil > politique > Pape Diop déballe » le régime a déjà préfabriqué des résultats »

Pape Diop déballe » le régime a déjà préfabriqué des résultats »

FLASHACTU.INFO-Le leader de Bokk Guiss Guiss craint un coup fourré du pouvoir à l’issue du scrutin électoral de 2019. A en croire pape Diop, le régime a déjà préfabriqué des résultats que personne ne devra contester demain.

L’ancien maire de Dakar et président de Bokk Guiss Guiss adhère entièrement à l’initiative de Me Mame Adama Gueye de mettre en place une plateforme de sécurisation du processus électoral. La preuve, selon le leader de «Sénégal bou bess», Pape Diop a été le premier à l’appeler dès l’annonce de son retrait de la course pour la présidentielle, pour le féliciter de sa démarche. L’avocat estime que cette rencontre avec le leader de Bokk Guiss Guiss, hier, a permis d’identifier beaucoup d’indicateurs montrant qu’il y a tout un dispositif mis en place pour organiser un hold-up de l’élection, non sans rassurer qu’il y a une manière traditionnelle de répondre à ces manœuvres. Prenant la parole, Pape Diop a enfoncé le clou en soutenant qu’il y aujourd’hui des résultats préfabriqués que personne ne devra contester demain. «Les gens du régime préparent les mentalités pour que, si le 24 février, très tôt, ils déclarent une victoire du président Macky Sall, tout le monde soit d’accord. On ne peut pas accepter cela. On se battra jusqu’au bout», a-t-il assuré.

A l’en croire, l’opposition est en face d’un régime qui montre qu’il ne veut nullement aller vers une élection transparente. En regardant le processus électoral, dit-il, on se rend compte que les cartes d’électeurs ne sont pas distribuées et que les Sénégalais qui s’étaient inscrits sur le fichier électoral se retrouvent privés de leur statut d’électeur. «Tout cela, ce sont des questions importantes sur lesquelles nous devons nous mettre ensemble, mutualiser nos forces pour aller vers cette élection. Je voudrais remercier Me Mame Adama Gueye pour cette décision sage, mais également pleine de générosité. Parce qu’il aurait pu rester chez lui, mais c’est le Sénégal qu’il met en avant. C’est pourquoi aujourd’hui il est là. Nous avons discuté de questions d’intérêt national qui concerne le pays et le processus électoral, en direction de la présidentielle de 2019», a-t-il expliqué.

ME GUEYE REITERE SES PROPOS «DES CITOYENS SE SONT RETROUVES AVEC DES CARTES D’ELECTEURS QUI NE LEUR PERMETTENT PAS D’ALLER VOTER»

Me Mame Adama Guèye s’est, par la suite, réjoui des propos de Pape Diop qui, selon lui, vient confirmer ce que le ministre de l’Intérieur essaie de contester dans une réponse de diversion où il prétend que l’avocat parle de chose qu’il ne maitrise pas. Me Mame Adama Gueye de rétorquer : «Aly Ngouille Ndiaye parle de processus alors que je parle de faits. Il s’agit de citoyens qui ont été inscrits pendant que les inscriptions électorales étaient ouvertes, et qui se retrouvent avec des cartes qui ne leur permettent pas de voter. Je n’enlève pas un iota de ce que j’ai dit. Je voudrais inviter les Sénégalais à être vigilants, surtout au moment de retirer leur carte. Il y a un dispositif qui est mis en place pour ne pas donner les cartes».

Selon le leader de «Sénégal bou bess», tout le monde sait qu’il y a des Sénégalais qui se sont inscrits et qui n’arrivent pas à disposer de leurs cartes. «Nous allons donc mettre en place des outils techniques et technologiques pour recenser exactement les personnes qui sont dans cette situation. C’est la première chose à faire. Une fois qu’on les aura identifiées et mises dans une base de données montrant leur identité, le ministre sera obligé de donner une réponse. C’est notre démarche prioritaire», a-t-il fait savoir. Interpellé sur l’opportunité d’une telle mesure, Me Gueye soutient qu’il faudra attendre que la structure soit mise en place pour savoir s’ils sont en mesure ou non de faire face à la volonté du régime de frauder. Ensuite il a remercié Pape Diop pour son accord de principe, matérialisé par le détachement d’un plénipotentiaire qui va participer à la réunion de concertation qui aura, de façon inclusive, à définir les contours de cette plateforme pour la sécurisation du processus électoral.

Laisser un commentaire

Top