ici c'est
Accueil > societe > ARRIÉRÉS DE SALAIRES-Les travailleurs du Coud dans la dèche

ARRIÉRÉS DE SALAIRES-Les travailleurs du Coud dans la dèche

FLASHACTU.INFO-L’Intersyndicale des travailleurs du Centre des œuvres universitaires de Dakar est en colère contre le retard et les arriérés de salaires. Elle a fait face à la presse, hier.

 

A l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, ce n’est pas seulement les étudiants qui revendiquent. Hier, l’Intersyndicale des travailleurs du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) a dénoncé un retard de paiement de leurs salaires. Le secrétaire général du Syndicat des travailleurs des établissements scolaires et universitaires (Stesu), Saliou Falla, souligne qu’ils n’ont pas encore reçu leurs salaires du mois d’octobre, alors que le chef de l’Etat avait donné des instructions pour un paiement effectif à partir du 25, en raison du Magal. Les saisonniers, eux, cumulent un retard de trois mois de salaires.

‘’Les contractuels n’ont pas reçu leurs salaires depuis trois mois. Nous ne savons pas où se situe le problème. (…) Nous demandons à l’autorité, le directeur du Coud, le ministre de l’Enseignement supérieur de diligenter nos salaires. Trop, c’est trop’’, fulmine Saliou Fall qui dénonce une crise sans précédent. Ils interpellent toutes les autorités pour qu’une solution soit trouvée le plus rapidement possible. Comme les étudiants, eux aussi ont donné un ultimatum à l’Etat qui a jusqu’au 8 novembre pour payer leur argent.

Si rien n’est fait, ils menacent de faire fermer l’université. ‘’Nous n’allons pas travailler si nous ne sommes pas payés. Nous avons vécu une situation le mois dernier, nous ne voulons pas que cela se reproduise. Nous sommes allés voir ce matin (hier) le chef des services administratifs. Nous n’avons reçu aucun message’’, se plaint-il. Les quatre syndicats (Satuc, Stesu/Cnts, Cnts/Fc, Sytras) comptent voir toutes les autorités concernées. Le secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs des universités et centres universitaires régionaux (Satuc), Vallir Samb, non plus, ne compte pas baisser les bras face à cette situation.

Par  ailleurs, Vallir Samb rappelle que le chef de l’Etat, Macky Sall, lors de l’inauguration des nouveaux pavillons du Coud, avait promis l’octroi de 400 terrains pour le personnel. Là aussi, on attend une concrétisation.

Laisser un commentaire

Top