ici c'est
Accueil > politique > L’Afp dézingue l’opposition

L’Afp dézingue l’opposition

FLASHACTU.INFO-‘’La situation nationale, caractérisée par une stratégie d’intoxication d’une opposition enlisée dans un carnaval insipide d’ambitions évanouies’’. Le constat est du Secrétariat politique exécutif (Spe) de l’Alliance des forces de progrès (Afp), lors de sa réunion tenue hier. Dans le communiqué sanctionnant cette rencontre, les camarades de Moustapha Niasse soutiennent que ‘’ce ballet d’ego, accompagné d’une litanie qui frise la schizophrénie, met finalement à nu un salmigondis insupportable de frustrations et de haine que devrait s’interdire tout croyant’’.

Pendant ce temps, font-ils remarquer, ‘’le président Macky Sall, adossé aux forces populaires qui adhèrent à des politiques publiques mues par les objectifs du Pse et du développement concerté, déroule de manière impassible son calendrier jalonné de réalisations et de résultats visibles comme le soleil de midi’’. Sur les questions électorales, les progressistes trouvent ‘’stériles’’ les débats autour du fichier et les qualifient de ‘’diversion’’. Dans la foulée, ils ont lancé des piques à l’endroit de candidats déclarés qui se sont finalement désistés. ‘’Les désistements de ceux-là qui ont porté des candidatures fantaisistes sont les prémices d’une défaite annoncée que le discours verbeux ne saurait éviter’’, avancent-ils. Et de mettre en garde : ‘’Les comportements fascisants qui tendraient à refuser la volonté des Sénégalais se heurteront à la réalité massue de l’histoire de notre pays et de notre tradition démocratique, qui est célébrée dans le monde entier.’’

…Outre les questions politiques, les responsables de l’Afp ont évoqué la politique minière. Et c’est pour dénoncer ‘’les cris d’orfraie’’ qui, disent-ils, ‘’échouent, telles les vagues sur la plage, devant la réalité têtue des phases classiques de ce secteur, où il est impossible de brûler les étapes qui mènent à la production et à l’exploitation’’. En fait, assènent les progressistes à l’endroit des pourfendeurs du régime, ‘’qu’il s’agisse du pétrole, du gaz, du fer ou de l’or, il convient de maîtriser les données liées aux aspects techniques, aux financements et aux choix opportuns, dans un contexte international complexe et évolutif’’.

C’est pourquoi ils ‘’encouragent le président Macky Sall et son gouvernement à poursuivre les bonnes pratiques de gouvernance transparente, après l’adhésion de notre pays à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie), la création du Comité d’orientation stratégique sur le pétrole et le gaz et la prochaine loi d’orientation qui sera portée par une large concertation de tous les acteurs soucieux de l’intérêt général’’.

Laisser un commentaire

Top