ici c'est
Accueil > international > Caravane de sensibilisation sur les dangers de l’émigration- la Ci et Oim font le point

Caravane de sensibilisation sur les dangers de l’émigration- la Ci et Oim font le point

FLASHACTU.INFO-La caravane de sensibilisation sur la migration a sillonné 5 régions. A cette occasion, plus de 40 villages ont été visités et plus de 10 000 jeunes touchés. La Coopération italienne et l’Organisation Internationale pour la migration (Oim) ont fait, hier, le bilan de la campagne de sensibilisation et d’information sur les dangers de l’émigration dans 5 régions du pays à savoir : Kolda, Sédhiou, Tambacounda, Kaolack et Dakar. Ces localités sont considérées comme les pourvoyeuses de migrants. Cette campagne de sensibilisation a été faite à travers la cinématographie. Selon Francisco Paolo Venier, l’ambassadeur d’Italie au Sénégal, cette initiative est une prise de conscience qui est accompagnée d’un divertissement avec le cinéma. Le but de cette initiative, indique-t-il, est de permettre à certains villages d’appréhender le danger de l’immigration clandestin. Ils ont réussi, informe-t-il, à toucher 10.000 personnes.

Sur le plan financier, l’ambassadeur d’Italie au Sénégal révèle que le budget est de 2 millions d’euros. Mais, il ne concerne pas seulement le Sénégal. Selon Francesco Paolo Venier, ils vont l’étendre à 6 pays de l’Afrique de l’Ouest pour lutter contre l’immigration clandestine. Il s’agit du Nigéria, de la Gambie, du Niger, du Mali du Soudan et de la Gambie. Abondant dans le même sillage, le directeur de la cinématographie Hugues Diaz pense que la cinémarena a été une réussite grâce aux témoignages. D’ailleurs d’après le témoignage du journaliste Mbagnick Ngom, à la suite de la projection des films dans l’un des villages sillonnés, le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) l’a appelé pour lui dire que des parents ont appelé leurs fils partis en émigration, pour leur demander de revenir. C’est ainsi que 5 jeunes ont rebroussé chemin, sur demande de leur famille. Le cinéma est un moyen très approprié pour sensibiliser, se réjouit Hugues Diaz le directeur de la cinématographie

Laisser un commentaire

Top