ici c'est
Accueil > societe > SITUATION CARCÉRALE- 10564 détenus dans les prisons

SITUATION CARCÉRALE- 10564 détenus dans les prisons

FLASHACTU.INFO-Le Sénégal compte 10564 détenus dont 6106 condamnés, 10.000 hommes et 232 mineurs. Les chiffres sont du Garde des Sceaux, ministre de la justice, Ismaïla Madior Fall qui faisait face aux députés hier, jeudi 29 novembre, pour défendre le budget de son département.

Le nombre de personnes dans les liens de la détention se chiffre à 10564 détenus à la date du 26 novembre 2018. Parmi eux, les 6106 sont des condamnés. Ils représentent 57% de la population carcérale. Les détenus provisoires sont au nombre de 4458. Ce qui équivaut à 42% du nombre total. Les mineurs sont au nombre de 232 soit 2% de la population carcérale. Les détenus de sexe masculins sont 10.000. Les femmes enregistrées dans les établissements pénitentiaires sont estimées sont 307. Parmi la gent féminine, le Garde des Sceaux a confié qu’il n’y a que 4 cas de longues détentions.

La répartition par nationalité des détenus montre que les Sénégalais sont au nombre de 9500 détenus. Les étrangers, quant à eux, sont évalués à 1044 personnes. Les longues détentions recensées dans les maisons d’arrêts sont estimées à 285 cas. Ce qui ressort des chiffres du ministre de la justice est que les prisons sénégalaises sont surpeuplées. Le taux d’occupation est de 250% soit 22 détenus à la place de 10 personnes. Face aux parlementaires, le ministre de la justice a dit que les longues détentions sont liées à la gravité des infractions dont l’instruction demande de plus en plus du temps. Le Garde des Sceaux a aussi annoncé que des dispositions sont en train d’être prises pour les réduire. Il est prévu des méthodes alternatives à l’incarcération comme le comité de suivi en milieu ouvert et le bracelet électronique qui sera expérimenté en 2019. Une réhabilitation des prisons est aussi prévue pour lutter contre le surpeuplement.

ISMAILA MADIOR FALL EXCLUT LA PEINE DE MORT

Des parlementaires comme Seydina Fall Bougazelli ont souhaité l’alourdissement des peines pour lutter contre les nombreux cas de meurtres. Le Garde des Sceaux, a estimé toutefois que l’abolition de la peine de mort ne saurait être remise en cause car, celle-ci est contraire estimet-il aux principes de respects des droits de l’homme. Par ailleurs, face aux nombreuses interpellations des parlementaires, le ministre de la Justice a évoqué l’affaire de l’ancien membre du conseil économique et social, Fatoumata Matar Ndiaye. Le dossier dont il estime qu’il ne s’inscrit pas encore dans les longues détentions préventives, sera diligenté afin que l’inculpé soit jugé.

BUDGET 2019 DU MINISTERE DE LA JUSTICE Ismaïla Madior Fall pèse 41.191.255.944 F CFA

Le budget du ministère de la Justice est arrêté à la somme de 41.191.255.944 F CFA, pour 2019, contre 39.416.629.480 F CFA, en 2018 ; soit une hausse de 1.774.626.464 F CFA en valeur absolue et 4,5% en valeur relative. Face aux députés hier jeudi pour le vote de ce budget (de son département), Ismaïla Madior Fall a annoncé que 500 millions de F CFA sont programmés pour l’équipement en matériel roulant des Tribunaux de grande instance.

Laisser un commentaire

Top