ici c'est
Accueil > politique > Qui pour dire à Baye Ciss d’arrêter le mensonge et la tromperie électoraliste ?

Qui pour dire à Baye Ciss d’arrêter le mensonge et la tromperie électoraliste ?

FLASHACTU.INFO-Qui pour dire à Baye Ciss que le folklore ne fera pas gagner Macky Sall ?
La tromperie a assez durée. Comment un businessman, réfugié dans le Saloum, à la reconversion ratée dans la politique, peut-il manquer de respect à l’intelligence d’un ingénieur aussi brillant que le Président de la République, Macky Sall, à qui il veut faire croire qu’une mobilisation folklorique au stade est synonyme d’une victoire assurée à Kaolack, lors de la prochaines présidentielle 2019 ?

Cette question mérite d’être soulevée, parce qu’aucun sénégalais n’est dupe pour ne pas comprendre qu’il est très facile de drainer du monde en mobilisant des artistes et autres célébrités, payés par cachet, pour des prestations qui n’auront aucun impact sur les résultats du scrutin de février 2019.

Qui pour dire à Baye Ciss que le folklore n’a jamais fait gagner une élection et ne fera pas gagner la présidentielle à Macky Sall ?

Qui pour dire à Baye Ciss que face à une opposition si malicieuse et nihiliste, le seul travail pouvant porter les fruits de la victoire est celui de l’occupation, de l’animation et de la mobilisation à la base ?

Qui pour dire à Baye Ciss d’arrêter le mensonge et la tromperie électoraliste ?

Nous lui demandons d’arrêter…

Parce que pour les responsables sérieux du camp présidentiel sur le terrain à Kaolack depuis toujours, l’objectif, ce n’est pas d’être premier…

Mais de faire du Président, Macky Sall le PREMIER.

Et la dernière contrevérité sur le nombre de parrain qu’il aurait collecté est renversante. Un manque de respect inexplicable et inacceptable. En ce qu’elle tente de contredire le Président, Moustapha Niasse, choisi par le Chef de l’Etat, comme délégué régional pour le parrainage à Kaolack. Ce dernier ayant déclaré que le Mouvement Rahma de l’investisseur, Modou Ndiaye avait battu tout record dans en la matière.

Où sont les 32 milliards qu’il avait promis à Kaolack ?

Où sont les infrastructures, les bus, les financements pour les femmes qu’il avait annoncé pour le Saloum ?

Que de farce de mauvais gout, parce qu’en définitive, en lieu et place des merveilles promises en grande pompe aux populations du Saloum, Bay Ciss nous sert un concert de musique.

Bay ! Le Président Macky Sall, n’a pas besoin de parrains d’un show musical pour gagner Kaolack, mais plutôt de vrais parrains électeurs capables d’assurer sa victoire au soir du 24 février 2019.

Allez travailler au lieu de tromper…

Abdoulaye KHOUMA

COJER Kaolack

Laisser un commentaire

Top