ici c'est
Accueil > politique > CONTRE ATTAQUE-Le Mpk pilonne Amadou Ba et Mimi Touré

CONTRE ATTAQUE-Le Mpk pilonne Amadou Ba et Mimi Touré

FLASHACTU.INFO-Monsieur le Ministre de l’économie, des finances et du plan Amadou Ba, déception a été le sentiment le plus partagé des sénégalais en lisant votre communiqué meublé de manipulations, d’imaginations, d’inventions et de mensonges sur des chiffres qui n’ont aucune sources scientifiques.

Monsieur le Ministre, vous avez préféré faire les obsèques de vos valeurs pour vous inscrire dans le faux en voulant apporter une réplique à la lettre rationnelle de Karim Meissa wade adressée aux bailleurs de fonds. La lecture de vos lignes détermine la nature des autorités que nous avons à la tête du pays, car Freud n’a pas tort de penser que « c’est par nos actes manqués que nous trahisons nos secrets les plus intimes ». Dès lors, je ne saurais retenir que mon pays est entre les mains d’un parti qui est une bergerie financière. Des autorités qui dilapident nos ressources et qui sont réfractaires aux critiques pour la transparence dans la gestion des derniers publics.

Monsieur le Ministre, vous avez souligné dans vos écrits que le taux d’endettement du Sénégal est de 47.5%. Cette affirmation ne relève pas de la réalité. Vous n’avez pas le droit de nous raconter des contrevérités. Le Sénégal s’est actuellement endetté à hauteur de 61% et le seuil d’endettement fixé par l’UEMOA est de 70%. Il s’y ajoute les 7356 milliards mobilisés auprès des bailleurs du Groupe Consultatif de Paris ce début de semaine.

Comment pouvez-vous nier les tensions de trésorerie alors que vous avez personnellement fait une sortie médiatique récente pour confirmer cette situation que les économistes ont longtemps laissé entendre ? Et vous aviez déclaré deux mois avant que l’Etat est liquide de 700 milliards.

Karim Wade n’a-t-il pas raison de demander l’audit des financements de la première phase du PSE?   Vous vous endettez au nom du peuple sénégalais. Pourquoi ce ‘’Dioufourisme’’ si la gestion était vertueuse ?

Nous nous souvenons encore les 1200 milliards empruntés par Macky Sall alors que l’Assemblée Nationale n’avait autorisé que 641 milliards.

Monsieur le Ministre, vous aurez dû avoir honte de nous décrire le PSE comme vision. Qui ne se souvient pas que 2.5 milliards sont versés à un cabinet français pour nous écrire ce programme bidon qui est loin de prendre en compte les réalités et préoccupations des sénégalais. Que d’incohérence et de paradoxisme dans un programme qu’aucun Ministre ne maitrise. En tout cas, on ne peut pas s’attendre grande chose à des Ministres, dès lors que leur capitaine manque de courage et de vision. Je veux m’arrêter sur Diamniadio que beaucoup voient votre vision limitée. Je rappelle pour l’histoire que le Président Wade avait confié à l’ancien Ministre Aicha Agne Pouye ce projet pour interconnecter Dakar et Thiès. Et le plan d’urbanisme a été validé en Conseil interministériel par un jeune du nom Habib Mbaye lorsque Macky Sall était Premier Ministre. Ce projet devait être financé par les américains à hauteur de 400 milliards. C’est exactement ce que Macky Sall déroule présentement à Diamniadio dans l’hypocrisie intellectuelle.

Monsieur le Ministre, si les sénégalais ne connaissent plus de coupure d’électricité, on le doit au plan TAKKAL qui a commencé à fleurir la veille de l’alternance de 2012. Ce qui avait fait dire Karim Wade à Aly Ngouye Ndiaye lors de la passation de service « Monsieur le Ministre, je vous laisse un secteur avec zéro délestage ». Il est vrai que l’Etat est une continuité, mais ayez l’honnêteté intellectuel de nous reconnaitre notre mérite. Vous êtes toujours dans votre logique de récupération de projets dont vous n’aviez fait que la peinture. Laissez-moi citer parmi tant d’autres l’aéroport Blaise Diagne, l’Arène Nationale, les bateaux Aguène et Diamogne qui font le trajet Dakar-Ziguinchor, l’autoroute Illa Touba lancée par karim wade, le prolongement de l’autoroute à péage, le musée des civilisations noires, l’électrification rurale, etc.

Monsieur le Ministre, vous avez évoqué la diminution d’un taux de 10% dans les factures d’électricités. Je rappelle que c’est par incompétence que vous êtes limité à ce niveau même si par ailleurs cette affirmation est loin de refléter sur nos factures. Avec Wade le baril du pétrole a connu des prix exorbitants qui variaient entre 130 à 140 dollars. Par contre, le baril du pétrole a connu une baisse sous le règne de Macky Sall jusqu’à 30 dollars.                                Monsieur le Ministre, pourquoi vous n’avez pas eu cette élégance de revenir sur ces réalités dans vos arguments comparatifs ?

Monsieur le Ministre, vous ne cessait dans le paralogisme de revenir sur le taux de croissance dans toutes vos interventions. Vous avez déclaré 7.2% cette année.                          Quelle est l’étude scientifique qui détermine ce pourcentage ?

En réalité, le taux de croissance du Sénégal ne dépasse pas 5% de 2012 à nos jours. Le dernier rapport publié par l’ANSD date de 2014. Et le taux de croissance est fixé à 4.3%.

Monsieur le Ministre, 56% des sénégalais sont actuellement pauvres, et 46% sont extrêmement pauvres. Par contre, 46.7% des sénégalais ont été pauvres en 2011, et 6% ont été dans l’extrême pauvreté (Document officiel ANSD et se trouve même dans le PSE).

Monsieur le Ministre, tu as dessiné une gestion calamiteuse de notre régime.

N’as-tu pas été le Directeur Général des Impôts de 2005 à 2012 ?

Tout ce qui a été conduit par Wade, vous l’avez fait avec lui. Mais bon, avec cette attitude, je ne serai pas surpris de vous voir un jour vous dégager de toutes responsabilités de la gestion de Macky Sall. C’est lâche. Les grands hommes s’assument.

Monsieur le Ministre, comment osez-vous donner des leçons de bonne gouvernance ?

Votre régime a connu une criminalité financière sans précédente. Les 12 milliards de Bictogo, les 29 milliards du PRODAC, les 90% du pétrole donnés à Aliou Sall, le dossier Coud, le dossier Poste, le dossier du port autonome de Dakar, la surfacturation de 40 milliards pour la réfection du building administratif alors que le financement a été initialement fixé à 17 milliards, les 98 milliards récupérés de MITTAL alors que le Sénégal devait être indemnisé à 2500 milliards, la surfacturation de 1200 milliards du TER, les 52 milliards pour la confection des cartes biométriques CEDEAO, Maréme Faye Sall se promène avec un guichet automatique mobile, les 500.000 Fcfa versés mensuellement aux femmes des ambassadeurs, la création d’une banque nommée Banque de Dakar par Aliou Sall pour seulement faire du blanchissement d’argent, etc. C’est sous vos règne que nous avons vu un DG, notamment Cheikh Omar Hann organisé un meeting de deux heures de temps à 200 millions Fcfa. Vous avez tout dernièrement débloqué plus de 1 milliard du contribuable pour organiser à Dakar aréna votre investiture. Vous aurez dû ajouter dans vos argumentaires que Macky Sall vient de se payer un véhicule à 1 milliards de Fcfa.

Monsieur le Ministre, j’ai été estomaqué de vos allégations lorsque vous écrivez que les denrées de premières nécessités et le coût de loyers ont connu une baisse remarquable. Dans quel pays vivez-vous ?

Je ne crois pas que vous soyez dans mon Sénégal qui traverse les pires moments de sa vie.

Ne savez-vous pas que certaines zones de notre pays sont menacées par la famine ?

Monsieur le Ministre, j’ai été scandalisé de vos affirmations sur la CMU et les bourses de sécurité familiales. Vous devez arrêter ces théories et respecter les sénégalais. Les citoyens qui vont quotidiennement dans les hôpitaux savent que la CMU relève de la pire manipulation. Les hôpitaux ne s’engagent plus à cause de la dette que l’Etat les doit. Les BSF qui doivent être une redistribution des ressources sont utilisées pour des finalités politiques. Elles sont exclusivement faites pour les militants et sympathisants de l’APR. On ne peut pas noter une seule bénéficiaire engagée politiquement dans l’opposition.

Monsieur le Ministre ne savez-vous pas que beaucoup de zones ne voient toujours pas de liquide précieux ?

Ne savez-vous pas que les syndicalistes de la santé sont à leur 17ème plan d’action ?

Ne savez-vous pas que les syndicats d’enseignement ont déposé leur préavis de grève et comptent aller en mouvement dès le retour des fêtes, parce que le gouvernement n’a pas honoré ses engagements ?

Ne savez-vous pas que 40.000 étudiants sont renvoyés des écoles privées à cause d’une dette de 16 milliards ? Or vous avez déclaré que le gouvernement n’a pas le problème de payer ses dettes aussi internes qu’externes.

Ne savez-vous pas que les étudiants sont vandalisés ou même tués avant de percevoir leurs bourses ?

Pourquoi n’avez-vous pas évoqué le nombre d’emplois créés ?

Savez-vous que le Sénégal enregistre depuis deux ans plus de 200.000 jeunes diplômés dans l’année ?

Quant à Mimi Touré, on ne saurait donner une importance à quelqu’un qui a été désavoué, malmené, humilié et liquidé politiquement par son propre parti. Elle n’a aucune crédibilité. C’est pourquoi elle se lance pitoyablement dans le caméléonisme politique pour chercher une base. Elle voit de Karim Wade le moyen d’exister. C’est ce qui justifie ses attaques sans fondements. Vous avez fait le tour du Sénégal, et aucune localité ne veut de vous. En fait, vous êtes encombrante pour Macky qui s’est rendu compte que vous êtes la principale source de tous les maux que traverse son régime. Vous avez fait le mensonge votre oxygène, voilà pourquoi les gens fuient votre contagion.                                                                                                              Mme le Ministre, vous avez échoué dans votre mission d’intimidation et de liquidation d’un candidat qui ne donne pas le sommeil à votre patron. Vous serez toujours misérable tant que vous portez ces tonnes de haine, de rancune et de méchanceté dans votre cœur. C’est à vous de vous rendre à l’évidence et accepter que les sénégalais portent Karim Meissa Wade au plus profond de leurs cœurs chaque jour qui passe.

Malang FADERA, Coordonnateur National des Elèves et Etudiants du Mouvement Karim Président.

Laisser un commentaire

Top