ici c'est
Accueil > societe > FAUX VISAS-LA DIC DÉMANTÈLE UN RÉSEAU

FAUX VISAS-LA DIC DÉMANTÈLE UN RÉSEAU

FLASHACTU.INFO-Quatre individus ont été déférés le 18 Décembre 2018 par la Division des Investigations Criminelles (Dic) pour association de malfaiteurs, trafic de migrants, escroquerie, faux et usage de faux, infraction à la législation sur le séjour des étrangers au Sénégal. Il s’agit de Matar N, N Bèye, Guy M, Loubaki D. Les deux premiers, des Sénégalais, étaient chargés de trouver des candidats au voyage à un Congolais, cerveau du réseau. Et les autres, Congolais de la Rdc et de Brazzaville, voulaient se rendre en Europe avec de faux papiers.

Selon des sources proches du dossier, une plainte a été déposée à la Dic contre Matar N par un candidat à l’émigration. La victime a été approchée par le suspect qui s’était engagé à le faire voyager en Russie, mais n’a pas respecté sa promesse. Dès qu’une partie de l’argent a été encaissée, Matar N s’est rapproché d’un certain Lamine D pour le visa. Ce dernier s’est adressé à un Congolais qui n’a pas encore été arrêté, et dont le nom est tu par nos informateurs. L’interpellation de Matar N a permis de remonter jusqu’à Lamine D (en fuite).

Quant à Guy M et Loubaki D, candidats au voyage, ils étaient dans l’appartement du Congolais en fuite, sis à Nord Foire, et attendaient de prendre les airs. La partie civile qui a saisi la Dic a versé à Matar N un acompte de 150 000 Fcfa et devait compléter avec 400 000 Fcfa. La perquisition au domicile de Lamine D a permis d’y retrouver 16 passeports ordinaires Sénégalais. Il devait faire des visas pour le Brésil, moyennant 500 000 Fcfa.

Chez le Congolais, les limiers ont mis la main sur l’arsenal avec lequel il fabriquait les faux documents (scanner, imprimante, ordinateur, etc.). Ils ont aussi trouvé une trentaine de passeports Sénégalais, Bissau-guinéens, Nigériens, Maliens… A en croire nos sources, il s’agit sans doute de documents de candidats au voyage.

Laisser un commentaire

Top