ici c'est
Accueil > politique > Ma question à Monsieur Macky Sall Président de la République du Sénégal

Ma question à Monsieur Macky Sall Président de la République du Sénégal

FLASHACTU.INFO-Monsieur le président de la république, pourquoi quand nos familles propriétaires terriens veulent régulariser ou demander des baux, ont toutes les difficultés au moment où  les maires avec des délibérations et les agents des domaines s’enrichissent à coup de milliards sur le dos de nos familles.

Le Maire de Bargny Gaye Abou Ahmed Seck porte plainte et envoie des propriétaires terriens à Reubeuss au moment où son mentor dont il est le directeur de cabinet le ministre de la pêche Oumar Gueye maire de Sangalkam a fait bénéficier d’une délibération de 200 hectares sur les terres  appartenant à mon grand père Aliou Gaye à Mansour Gaye qui pour l’occasion s’est fait passé pour un membre de la famille Gaye et prête nom notoire de Karim Wade qu’il a fini de trahir pour sauver sa peau. Mansour Gaye a échappé curieusement à la C R E I, il est par ailleurs le beau frère d’Ousmane Tanor Dieng et est mêlé aux grands scandales du régime libéral ( ICS ANOCI DUBAI PORT WORD affaire JEROME GODARD etc).

Le Maire de Bargny, Maire par la ruse et la trahison, la compromission avec le maire sortant Mar Diouf avec qui il n’a toujours pas fait de passation de service, deal avec la SOCOCIM et la centrale à charbon, achats de certains conseillers après que les populations de BARGNY ont choisi Mouhamadou Taha Samb, deale avec Bolloré prédateur de nos terres etc…, ne trouve mieux à faire que de porter plainte contre ses propres administrés qui ont commis la faute de vendre des terres léguées par leurs parents.

Dans l’attente d’une réponse à ma question, je vous prie d’agréer Monsieur le Président de la République l’expression de mon profond respect.

Arona Gaye Champion du monde de Scrabble ex conseiller jeunesse et sports du Président Wade Coordonnateur du MIJEC mouvement pour l’insertion des jeunes et l’égalité des chances.

Actuellement en poste au ministère de la formation professionnelle de l’apprentissage et de l’artisanat.

Conseiller en communication à l’ONFP l’office national de formation professionnelle

Laisser un commentaire

Top