ici c'est
Accueil > societe > La Sûreté Urbaine (Su) de Dakar démantèle deux gangs

La Sûreté Urbaine (Su) de Dakar démantèle deux gangs

FLASHACTU.INFO-Les enquêteurs de la Sûreté Urbaine (Su) de Dakar ont démantelé deux gangs composés de 3 et 4 éléments qui écumait le centre-ville et Hann Maristes pour la première bande et Mbour et Thiés pour la seconde. La Sûreté Urbaine (Su) de Dakar n’accorde aucun répit aux cambrioleurs. Après le démantèlement du gang de neuf individus qui cassaient des coffre-forts de commerçants Chinois, indiens et qui blanchissaient leur butin dans des boutiques de cosmétiques, terrains, motos, poulaillers, taxis, etc, les hommes du Commissaire El Hadji Cheikh Dramé ont encore frappé et mis hors d’état de nuire deux autres gangs. Le premier, composé de 3 suspects, opéraient en centre-ville de Dakar et à Hann Maristes. Le second qui fait quatre personnes, avait jeté son dévolu sur Thiés et Mbour. Pour ne pas être vus du concierge et échapper au système de vidéosurveillance installé à l’entrée principale et au parking d’un immeuble de onze niveaux, sis en centre-ville, une bande de trois personnes a cambriolé 5 appartements dans la nuit du 22 au 23 décembre 2018, en passant par la façade arrière. Parmi les victimes, il y a un homme de tenue et une autorité consulaire. Les suspects ont emporté 6 téléphones portables, un ordinateur portable Macbook, des cartes bancaires et 900 000 Fcfa. Les investigations ont permis de mettre la main sur un premier suspect, M Sow, qui utilisait le téléphone portable de l’une des parties civiles. Il a acheté l’appareil à Colobane auprès d’I Sène. Interrogé, ce dernier a désigné N Dione, vendeur de portables au « market » de Colobane qui lui a filé l’appareil à 25 000 Fcfa. Une descente des enquêteurs au marché de Colobane a permis de mettre la main sur les trois présumés cambrioleurs. Il s’agit de N Dione alias « Mbeur », de C T Diop et de M Diagne dit Papa. Ils ont reconnu être les auteurs du cambriolage perpétré dans la nuit du 22 au 23 Décembre à l’immeuble de onze niveaux et d’autres dans le même secteur et à Hann Maristes. Soumis au feu roulant des questions des enquêteurs, ils ont dénoncé leurs receleurs et l’un d’eux a avoué être au fait des agissements d’un gang qui loge à Keur Massar. Sans tarder, les policiers sont allés dans ce quartier et mis la main sur 4 individus : A Gomis dit Mansour, M Sy, L Diop et S O Diallo. Ce dernier, surnommé Boy Poulo, qui achetait une grande partie des téléphones volés,est tombé le premier à Keur Massar. L Diop avait sur lui un appareil dont il ne pouvait indiquer la provenance. Dans la chambre qu’occupait la bande, les policiers ont trouvé un lot de téléphones portables, un couteau, un tournevis, une tenaille, un pistolet factice. M Diagne a été déféré devant le Procureur pour vol avec violence et condamné en 2016. Au cours de même année, L Diop et C T Diop ont purgé des peines de prison, respectivement pour usage de chanvre indien et des infractions diverses. Tous les sept suspects ont été déférés devant le Procureur pour vol en réunion commis la nuit avec escalade et effraction contre N Dione, C T Diop, M Diagne, A Gomis et M Sy et recel contre L Diop et S O Diallo.

Hadja Diaw Gaye (L’as)

Laisser un commentaire

Top