ici c'est
Accueil > economie > Projet immobilier- 29 milliards Fr Cfa de la Cdc pour construire des tours jumelles

Projet immobilier- 29 milliards Fr Cfa de la Cdc pour construire des tours jumelles

FLASHACTU.INFO-La Caisse des dépôts et consignations (CDC) du Sénégal va financer un important projet immobilier jamais développé au Sénégal. Il s’agit de la construction de tours jumelles pour un coût estimé à 29 milliards fCfA. C’est sur le site de l’ancienne clinique des Mamelles, racheté par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) du Sénégal que seront érigées ces tours jumelles. 

 

Pour ce faire, la structure dirigée par le frère du président de la République, Aliou Sall, a décroché un financement de 29 milliards FCFA auprès de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD). Selon les spécialistes, ce projet immobilier est le plus grand jamais développé au Sénégal.

 

Pour les thuriféraires du directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations, ce projet immobilier démontre que la CDC est crédible et apporte en même un cinglant démenti à l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, qui avait prétendu récemment que la boite est en faillite à cause de sa mauvaise gestion. «Une structure en faillite n’a même pas la confiance des banques locales à plus forte raison d’une structure bancaire internationale comme la BOAD», soutiennent les partisans du patron de la CDC.

Pour asseoir la pertinence de ce projet, les défenseurs de Aliou Sall parlent de sa sœur jumelle marocaine qui est propriétaire de la moitié du parc immobilier de Rabat (capitale du royaume chérifien). Mais ce que ces derniers ne précisent pas, c’est qu’au Maroc, il s’agit d’une Caisse des Dépôts et de Gestion, alors qu’au Sénégal, il s’agit d’une Caisse des Dépôts et Consignations.

D’après toujours ceux qui défendent le maire de Guédiawaye Sall, la CDC peut bel et bien faire des investissements, pourvu que les participations soient sures. Or, pour eux, il n’y a pas plus sûr investissement que celui fait dans le secteur de l’immobilier. En revanche, les détracteurs du maire de Guédiawaye parlent de mégalomanie de Aliou Sall qui, d’après eux, a dévoyé la mission de la CDC en en faisant un instrument bancaire pour assouvir ses «fantasmes».

A travers ce projet qui consiste à construire des tours jumelles visibles partout à Dakar, Aliou Sall veut marquer son passage à la CDC et s’affirmer pour l’occasion dans la bataille de succession de l’après-Macky Sall.

L’as

Laisser un commentaire

Top