ici c'est
Accueil > economie > PROJET GAZIER DE GTA-10 millions de tonnes de gaz attendus dès 2022

PROJET GAZIER DE GTA-10 millions de tonnes de gaz attendus dès 2022

FLASHACTU.INFO-Les projections de la compagnie Kosmos Energy prévoient jusqu’à 10 millions de tonnes de gaz annuels au premier semestre de 2022, pour la consommation mondiale et l’usage domestique au Sénégal et en Mauritanie.  

Pour la phase 1, ce sera initialement 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (Gnl) par an, en moyenne. Une fois le projet complété, ce ne sera pas moins de 10 millions de tonnes annuels qui devraient sortir des entrailles de Grand Tortue Ahmeyim (Gta). Ce projet gazier, dont le gisement est à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie, a suscité les pronostics optimistes d’Andrew Inglis, Pdg de la compagnie américaine d’exploration sous-marine Kosmos Energy, à la fin février 2019. En décembre dernier, Kosmos (28 %) et ses partenaires (la britannique Bp est l’opérateur leader avec 61 % ainsi que les deux sociétés nationales d’hydrocarbures mauritanienne et sénégalaise) ont annoncé qu’une décision d’investissement finale (Fid) pour la phase 1 du projet Greater Tortue Ahmeyim avait été approuvée. Ceci après que les deux gouvernements ont paraphé un accord d’unitisation sur ce gisement transfrontalier où le partage de la production est à 50-50.

La première extraction de gaz dans le cadre du projet devrait survenir dans le premier semestre de 2022, et cette phase 1 du développement passera ensuite à celle plus avancée de conception et de construction, avec l’attribution de contrats d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction et d’installation (Epci). L’exécution de cette partie du projet devrait démarrer dans ce premier trimestre. En outre, Gta produira du gaz provenant d’un système sous-marin en eaux profondes et d’une unité flottante de production, de stockage et de déchargement mi-profonde, qui traitera le gaz et en éliminera les composants lourds en hydrocarbure. Le gaz sera ensuite transféré vers une installation flottante de gaz naturel liquéfié (Flng) dans un centre innovant sur le littoral, à la frontière maritime entre la Mauritanie et le Sénégal.

C’est cette Flng qui est conçue pour fournir environ 2,5 millions de tonnes de Gnl annuels, en moyenne. Le total des ressources en gaz dans le champ est estimé à 15 trillions de pieds cubes. Ce projet est le premier d’envergure dans le secteur du gaz à atteindre le stade de Fid. Il devrait fournir du Gnl destiné à l’usage domestique en Mauritanie et au Sénégal ainsi qu’à l’exportation mondiale.

301,4 millions de dollars de revenus pour 2018

Kosmos, qui détient 28 % de participations, a annoncé également son intention de céder environ 10 % de ses parts sur le gaz de Gta. En dehors de ces énoncés prévisionnels sur la production de gaz, la compagnie d’exploration américaine a obtenu des résultats financiers et d’exploitation assez positifs pour l’année qui vient de s’écouler. Si Kosmos a accusé une perte nette ajustée de 39,4 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2018, elle a annoncé des revenus globaux de 301,4 millions de dollars au quatrième trimestre 2018, contre 187,1 millions de dollars au même trimestre de 2017. ‘‘2018 a été une année de transformation, car Kosmos a évolué pour devenir une société d’E & P à cycle complet’’, a expliqué le Pdg Andrew G. Inglis, lors de la dernière présentation des états financiers, le 25 février dernier.

‘‘Nous avons finalisé une acquisition stratégique dans le Golfe du Mexique, déclaré Fid dans le cadre de notre projet de développement en phase 1 de Tortue et généré un flux de trésorerie net de plus de 250 millions de dollars. Des actions émises dans le cadre de l’acquisition. Kosmos a organiquement remplacé plus de 130 % de la production sur une base nette et prouvée, marquant la sixième année consécutive avec plus de 100 % de remplacement de la production’’, a analysé le boss de la junior américaine. Pour lui, les perspectives sont encourageantes. ‘‘Kosmos est désormais bien placée pour accroître ses flux de trésorerie, ses réserves prouvées et sa production, grâce à une combinaison d’activités d’exploitation, de développement, d’exploration dirigée par une infrastructure et d’exploration d’ouverture de bassin. Kosmos est plus fort que jamais et la confiance que nous avons en les perspectives d’avenir de la société est illustrée par le versement d’un dividende pour 2019, le premier de son histoire’’, a-t-il conclu.

enquete

Laisser un commentaire

Top